Le lion qui se pensait en cage

Lion en captivitéConnaissez-vous des gens qui se plaignent constamment? Aimeriez-vous savoir ce qui les motive? M’étant lamentée plus souvent qu’à mon tour et apprenant à briser l’engrenage, je me sens bien placée pour vous en expliquer les rouages. C’est le lot de tout lion qui finit par comprendre que sa prison est une illusion…

Il me vient à l’esprit cet ancien collègue qui sonna un jour à ma porte.

Désespéré, il m’implora de lui prêter main forte. Je le priai de se confier. Il déclara que sa femme venait de le quitter : Elle m’a rejeté, humilié, trahi! Puis, il se délesta d’un monticule de frustrations réprimées depuis des années.

Après l’avoir écouté s’épancher abondamment, je lui dis avec tout mon amour : Merci de m’avoir si bien décrit ta cage. Maintenant, que dirais-tu de me parler du lion en toi? J’eus pour réponse un silence long comme ça…

Un mois passa. Le téléphone sonna. C’était lui.

Il prit deux instants de mes nouvelles, puis relâcha son fardeau. Son associé venait de le quitter : Il m’a rejeté, humilié, trahi! Après avoir accueilli son volubile récit, je lui dis : Merci de m’avoir si bien décrit ta cage. Maintenant, que dirais-tu de me parler du lion en toi? Pour toute réponse, il s’excusa et raccrocha poliment.

Six mois plus tard, je le croisai sur le trottoir. Il n’avait pas meilleure mine. En fait, comme il avait déjà servi dans l’armée, j’eus la réflexion qu’il avait une mine… anti-personnel!

Son air ne m’empêcha nullement de l’inviter à prendre un café.

Vous avez deviné. Eh oui! Il venait de se faire rejeter, humilier, trahir. Par contre, cette fois-ci, il était tout ouïe et voulut que je lui parle du lion et de sa cage. Émue, je lui expliquai ce qui suit.

Lion libre au vent

Lorsque je te regarde, c’est un lion puissant que je vois. Quand tu te plains et blâmes les circonstances, tu me décris les barreaux que tu fabriques avec tes jugements. C’est ta cage que je vois. Alors, afin de te rappeler ta puissance et ta liberté, je te demande de me parler du lion qui vit en toi. J’aimerais que tu entendes sa voix.

En signe d’approbation, il me fit un sourire grand comme ça.

Personne ne peut nous rejeter, nous humilier, nous trahir sans notre permission. Nos cages sont des mirages. Des horizons infinis nous attendent à un battement de cœur d’ici.

Savane africaine

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

©2004-2014 Dominique Allaire  Tous droits réservés

Publicités

6 Commentaires

Classé dans Expressions boguantes

6 réponses à “Le lion qui se pensait en cage

  1. Grenier

    Chère Dominique, comment ne pas apprécier ce texte?
    Il me parle beaucoup et je l’ai lu d’un œil différent.
    Merci d’être entrée dans ma vie et pour y rester.
    Merci pour cette révélation qui me fait énormément réfléchir et penser différemment.
    Et pour le temps… Eh oui, le temps qui est si précieux.
    MERCI! xx

  2. J’adore! Merci.
    Je suis justement à enlever ces barreaux que je m’étais créés.
    Quelle liberté!

  3. Chère amie,
    Comment te dire combien j’admire la magie qui s’est opérée dans ta vie?
    Merci d’oser te libérer des barreaux de la culpabilité.
    Merci de savourer les espaces nouveaux de la liberté.
    Et merci pour tout ce temps magnifique que tu prends pour l’apprécier.
    De tout coeur ♥

  4. Merci de vivre pleinement cette belle liberté qui t’appartient à plein, Francine.
    Comme dirait ta filleule sexy, zen, happy… nous sommes des sexygénaires comblées! 🙂

  5. Chère Dominique, ta plume est magique… tu décris la cage dans laquelle, je et plusieurs de nous, sommes enfermés inconsciemment! Le résultat n’est pas le même pour chacun sauf que les barreaux de la cage cachent le véritable lion qui nous habite!

    Grand merci pour ce billet qui me porte à réflexion encore une fois vers soi!

    Colombe

  6. Chère Colombe,
    En effet, nous avons tous un lion qui vit en nous.
    Si nous le brimons, un jour ou l’autre, il en aura assez de sa cage.
    Et ce sera le début d’une vie sous le signe de la liberté.
    Merci pour votre message qui fait rugir mon coeur de bonheur,
    Dominique♥

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s