Ne tirez pas sur le messager!

Ne tirez pas monkey cuteVieille comme l’humanité, cette expression désigne la tentation que nous avons, parfois, de vouloir nous débarrasser du porteur d’une nouvelle qui nous déplaît. Ayant plus qu’à mon tour confondu message et messager, j’eus l’occasion de vivre une expérience qui m’enleva pour de bon l’envie de passer à l’action.

Lors d’un voyage de formation, une collègue et amie me proposa d’aller visiter un musée en fin de journée. Selon elle, il se trouvait à quelques minutes à pied. J’acceptai de l’accompagner, malgré l’impression que nous étions plutôt loin.

Après une heure de marche, nous le trouvèrent… fermé! Mon amie était couverte de sueur. Et moi, j’avais les pieds couverts d’ampoules. Le retour en taxi se fit en silence.

Une fois à l’hôtel, je sortis une carte de mon sac. J’allais m’excuser d’avoir omis de m’en servir, quand elle s’écria : C’est ça! Tu veux me montrer combien je suis stupide! Tu es exactement comme mon ex-conjoint! Il aimait m’humilier. Il disait qu’un singe était plus malin que moi.

J’en eus le sifflet coupé net. En pleurs, elle disparut dans l’ascenseur, me laissant seule avec ma honte. Était-ce vraiment mon intention? Pourquoi tirait-elle cette conclusion?

Le lendemain, elle accepta d’en parler. Avec sa bénédiction, voici la percée dans notre confusion. Elle m’avoua avec émotion : Je ne veux plus jamais qu’on me fasse sentir stupide. Je vais le dire à tout mon entourage. Y compris mon prochain amoureux. S’il me fait sentir stupide, ce sera terminé, nous deux.

Le nez humide, je lui expliquai : La bonne nouvelle, chère amie, c’est qu’en matière de stupidité, tu connais déjà mes spécialités. La mauvaise, c’est que ton amoureux peut, lui aussi, te faire sentir stupide, malgré tout son amour, comme je l’ai fait, malgré toute mon affection. Dis-moi, se pourrait-il que ce qui t’a fait si mal, c’est de sentir cette vieille blessure, cette douloureuse perception que j’ai touchée sans le savoir? Et que tu peux appeler humiliation ou tout autre nom?

Rassurée, elle accueillit cette possibilité. Puis, les yeux bien épongés, elle conclut avec tendresse : Je le sais. Cette blessure m’appartient. C’est la peur d’être blessée qui me fait réagir. Je comprends soudain pourquoi je suis une célibataire endurcie. Je vais m’en occuper. Merci pour le message, mon amie.

L'amour messagerComme elle savait où se trouvait le danger, son amoureux pouvait maintenant arriver… en toute sécurité. Vive la distinction entre message et messager!

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

©2004-2014 Dominique Allaire  Tous droits réservés

Publicités

1 commentaire

Classé dans Expressions boguantes

Une réponse à “Ne tirez pas sur le messager!

  1. Elaine

    Bonjour Dominique!
    Comme j’aime ce que je viens de lire, car c’est très inspirant! Merci à toi!
    Mais, tu sais, il y a un petit bémol pour mon Moi profond. Je sais très bien que j’ai des blessures antérieures venant de mon enfance.
    J’ai pourtant tant travaillé avec de l’aide pour les comprendre et les exterminer de ma Vie! Elles sont toujours là et j’ai 57 ans!
    Oh! Elles me paralysent toujours!
    Aurais-tu s’il vous plaît un petit truc pour moi? Merci!
    Et merci d’être là, chère Dominique! Je t’adore! xxx

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s