Un amour de Saint-Valentin

Sandy-Hook-soulsAh! la Saint-Valentin. Date mémorable dans les archives de ma légende personnelle. Jour béni où je lançais ce blogue, il y a cinq ans déjà. Comme le temps semble filer à toute allure, quand l’amour tient les rênes de notre monture. Cinq années à me livrer à vous, par métaphores et confidences extraites de mes anecdotes et expériences.

Aujourd’hui, je vous tire amoureusement ma révérence… enrubannée de ma plus profonde reconnaissance.

Vous qui me lisez de plus de cent trente-cinq pays, mille fois mille mercis. Grâce à vous, j’avais hâte de m’installer devant mon clavier pour partager avec vous une parcelle de ma réalité. Vous avez ajouté un exposant à ma vie.

Par votre présence virtuelle qui, à mes yeux, est bien réelle, vous avez comblé mon besoin de me sentir connectée à quelqu’un par mon moyen d’expression favori : l’écriture. Pour ce cadeau d’une générosité inouïe, je vous dis encore une fois merci.

Vous savez que cent deux articles sont maintenant immortalisés dans un livre. Quant aux cent cinquante autres, l’avenir nous dira ce qu’il en adviendra. Comme dirait une très sage amie à moi : À suivre…

Nul chapitre ne peut prendre fin sans annoncer le prochain.

Certains d’entre vous supposent qu’il est encore question d’écriture. Et vous aurez raison. Je dis bravo à votre intuition. Il se pourrait que je vous en fasse l’annonce par le biais de mon blogue chéri, que je compte laisser voguer seul, selon son gré fini et infini.

Je profite aussi de ce jour de la Saint-Valentin pour vous souhaiter tout l’amour de l’Univers. Comme vous l’avez sûrement remarqué, mon idée fixe est l’amour. Et je suis loin de m’en cacher. Le contraire serait tout un exploit, avouons-le, entre vous et moi.

J’aime croire que la vie m’aime. J’aime penser que l’amour est partout.

Voilà l’originale explication de mon indéfectible enthousiasme. Voilà l’unique secret de mon intarissable joie. Voilà l’élan qui m’inspire à nourrir mon blogue Pensées d’amour.

Coeur mains Little PrincessAlors, mes amis d’ici et d’ailleurs, merci d’avoir été si fidèles, si présents, si ouverts, si patients. Merci d’avoir alimenté la flamme de mon cœur conscient. Soyez bons pour vous. Après tout, vous êtes la plus géniale personne que vous aurez le bonheur de côtoyer de toute votre vie. Oui. Oui. Je vous le dis. Et je vous le redis. Merci pour tout. Et que chaque jour soit pour vous un amour de Saint-Valentin!

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

MERCI! Bonne pige des cartes ICI & MAINTENANT.

©2004-2015 Dominique Allaire  Tous droits réservés

15 Commentaires

Classé dans Boguettes magiques

Je t’aime. Moi non plus.

Chat sourisCette chanson mythique des années soixante illustre à merveille un dilemme typique que nous vivons plus souvent qu’à l’occasion. Aimera-t-on la façon dont nous distribuons notre amour? Appréciera-t-on les formes de notre affection? À l’instar du chaton qui nous offre fièrement sa proie, l’autre saura-il accueillir l’expression unique de nos émois? En guise de réponse, la vie me servit, il y a quelques années, une bouchée qui me parut plutôt énorme à avaler.

C’était lors de l’hospitalisation d’une amie. Pendant deux semaines, j’allais dîner avec elle chaque midi. Je profitais de ce moment béni pour l’interroger et découvrir comment je pouvais l’aider. Un jour, exaspérée par mon insistance, elle me dit : Arrête de me poser toutes ces questions! Ne vois-tu pas combien je souffre? Vraiment, tu ne m’aimes pas!

La bouche m’en devint bée de stupéfaction. Pardon? Moi? Je ne t’aime pas? Ma foi, c’est vraiment n’importe quoi…

Une fois le choc de cette pure invention absorbé, je repris possession de mes esprits. Puis, je pris les mains glacées de mon amie et la regardai tendrement. Avec beaucoup de délicatesse, je lui mentionnai la fabuleuse conversation que nous avions eue dernièrement.

C’était à propos de son immense peine, à l’époque où ses enfants ne voulaient rien savoir de sa passion, la santé naturelle. Elle était tellement triste qu’ils refusent son aide. J’en profitai pour lui rappeler ma souffrance, le jour où je découvris ses soins et ses produits, et combien ils avaient amélioré la qualité de ma vie, surtout avec la fibromyalgie.

Des images dansaient dans ses yeux baignés d’émotions. La leçon tirée de notre récente conversation lui revint en mémoire.

Après un soupir de soulagement, elle déclara : J’avais compris que mes enfants ne voient pas que c’est ma façon à moi de les aimer. En voulant leur donner les meilleurs produits possibles, je veux leur donner en même temps tout mon amour. Si j’insiste autant, c’est parce que je tiens à eux.

Je t'aime gros comme chatJe poursuivis : C’est la même chose pour moi. Si j’insiste tant avec mes tonnes de questions, c’est parce que je désire t’aider à trouver le cadeau qui se cache dans ton fardeau. Je veux être là pour toi, comme tu l’as fait pour moi.

Sereine, elle conclut : Au fond, je comprends que chacun utilise son propre langage pour dire « Je t’aime ».

Émue à mon tour, je l’enveloppai dans mes bras d’amour.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

MERCI! Bonne pige des cartes ICI & MAINTENANT.

©2004-2015 Dominique Allaire  Tous droits réservés

7 Commentaires

Classé dans Bog détente

Pour un développement durable

Garden cottageSelon le principe universel du développement durable, ce qui ne grandit pas dépérit. À chaque instant, l’existence nous pousse à laisser aller ce qui est mort pour accueillir ce qui est vivant. Cette notion prit l’avant-scène de mon actualité alors que je sirotais un apéro, les pieds dans le sable blanc et les yeux dans le bleu de l’océan. J’avais pour compagnie l’amie d’une amie qui devint depuis mon amie, en l’occurrence, Madie.

À 83 ans bien consommés, elle me confia sa peine de voir disparaître un à un, ses êtres chers. Attendrie, je lui rappelai avec douceur qu’elle goûtait, hélas, à l’amer de la longévité. Elle approuva d’un œil brillant.

Soudain, illuminée par le soleil qui se glissait nonchalamment dans ses draps d’eau dorée, je lui lançai joyeusement : Madie, rajeunis ton entourage! Et pour sceller ma requête, je la fréquentai chaque semaine, pendant plusieurs années, jusqu’à ce que sa mémoire oublie tout de mon visage…

Afin de vous stimuler à élaborer votre propre développement durable, j’aimerais vous présenter les grandes lignes des trois étapes que je lui avais proposées. Elles comportent aussi deux volets : ce qui est sans vie et ce qui est en vie.

D’abord, rajeunir notre décor. Faire un tour d’horizon de ce qui occupe notre espace. Inspecter tablettes, tiroirs et rangements. Et ne conserver que les vêtements, photos, papiers et bibelots qui sont vivants. Donner, recycler et jeter le restant.

Ensuite, rajeunir nos relations. Lire dans notre cœur celles qui nous siphonnent sans fin et celles qui nous comblent à plein. Avoir le courage de rompre les liens desséchés et accepter sereinement qu’on nous soumette au même traitement. Créer de nouveaux liens vibrant de rêves à réaliser.

Enfin, rajeunir nos pensées. Passer au crible nos croyances désuètes. Pulvériser les idées qui minent notre moral, ternissent nos élans, éteignent notre enthousiasme de leurs atermoiements. Croire en notre bonne étoile. Attiser de conscience notre feu de joie.

Tricia Reilly Matthews jardin durable

Un petit geste à la fois, nous élaguons ce qui est le périmé et nous arrosons de soins ce que nous vouloir voir se multiplier.

Nourrie d’autant d’amour, notre véritable nature se révèle au grand jour. Un doux vent de jeunesse salue sur cette fleur sans âge.

Nous l’avons compris. Développer pour durer, tel est le souhait de tout jardinier.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

MERCI! Bonne pige des cartes ICI & MAINTENANT.

©2004-2015 Dominique Allaire  Tous droits réservés

2 Commentaires

Classé dans Bogologie

Pauvre petit moi

sad_clown_by_KiraMayerCette expression me vient de Sol, idole de mon adolescence académique, source de mon inspiration philosophique. Ses trois mots résument la victime tyrannique qui s’active, dès que nous succombons à la Loi de cause à effet. Notre pauvre petit moi commence dès le berceau sa carrière de bourreau.

Il hurle à pleins poumons son malheur? On accourt l’envelopper de douceur! Cause. Effet. Il saisit vite le manège, notre brillant stratège, et apprend à user de séduction à coups de lamentations.

Pour tout vous dire, le rire ne fait pas partie de ses passe-temps favoris.

Son bureau des plaintes est ouvert jour et nuit. Il cultive l’art de faire pitié avec virtuosité. Martyre incomparable, ses calvaires sont insurmontables, ses bobos incurables, ses problèmes incalculables. Gare aux cœurs charitables!

Sa peau de chagrin pousse certains samaritains à se priver, s’endetter, se faire passer en dernier pour le tirer du ravin… qu’il creuse avec ses choix enfantins. Trahissant sa maturité de bambin. Et sa peur de grandir enfin.

Pour lui, un seul fait demeure. L’auteur de ses malheurs se trouve ailleurs.

Fervent croyant de ce leurre, notre terroriste nous tourmente à l’intérieur. Parce que le coupable de nos perceptions erronées ne se trouve pas chez le voisin, dans la famille, au bureau, à toute volée! Désolée…

Le coupable est en moi. Je le deviens lorsque je coupe la cause de l’effet. La cause chez les autres. L’effet en moi.

Pour changer ce coupable en responsable, je m’approprie et les causes et les effets. J’assume l’entière création de mes pensées, mes paroles et mes émotions. Je prends conscience de mes perceptions, toutes catégories de bien et de mal confondues.

Ainsi, assumer la cause et l’effet de mes choix me rend maître des résultats. Pour assurer mon équilibre, je me pose cette question : Pourquoi je me fais vivre cela? Et la réponse me rend libre… à chaque fois!

Grâce à lui, je perçois mes limites dépassées, mes peurs inavouées, mes défis anticipés. Il me rappelle que je suis l’unique responsable des effets que je me cause. Riche de sa présence, je me connecte à ma puissance.

sailingEn un instant, je redeviens capitaine de mon voilier. Mon pauvre petit moi reprend son rôle de moussaillon en haut du grand mât de mes ambitions. Quelle merveilleuse façon pour lui d’explorer l’océan de notre imagination!

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

MERCI! Bonne pige des cartes ICI & MAINTENANT.

©2004-2015 Dominique Allaire  Tous droits réservés

2 Commentaires

Classé dans Bogs insolites

Ali Blabla et les 40 000 peurs

Ali BlablaCet expert-conteur de balivernes se cache dans la caverne de nos pensées pour y fabriquer, avec et sans notre gré, quarante mille peurs qui paralysent nos élans. Il fonde son commerce opulent sur notre espoir d’éviter le manque, la perte et la douleur. Autant d’illusions dont voici un bref échantillon.

Peur d’en savoir trop et pas assez. Peur d’avoir l’air stupide et génial. Peur de manquer de discernement. Peur des études, certificats et autres honneurs. Alors que Jésus-Christ n’a aucun diplôme en psychologie.

Peur de souffrir, guérir, pleurer, rire. Peur de manger, boire, respirer. Peur du chaud, du froid. Peur des chiens, des chats. Peur des sons, du soleil, du noir. Alors que notre corps sait si bien nous montrer ses besoins.

Peur des parents, conjoints, enfants. Peur de perdre ceux qu’on aime. Peur d’être envahis, rejetés, abandonnés, incompris, jugés, humiliés, trahis. Alors qu’il existe entre vous et moi un lien qui ne se rompt pas.

Peur des amis, voisins, complices. Peur de se confier et se laisser aller. Peur des opinions, critiques et compliments. Peur des foules et de la solitude. Alors qu’il y a un meilleur ami en nous qui veille jour et nuit.

Peur d’écouter sa créativité. Peur d’être payés à sa juste valeur. Peur de l’échec et du succès. Peur de poser ses limites. Peur de déplaire, s’affirmer, s’honorer. Alors que nous sommes tous vraiment nés pour rayonner.

Peur de manquer, de faire faillite. Peur d’assumer ses choix. Peur de rendre jaloux autour de soi. Peur de donner à volonté. Peur de se payer en premier. Alors que l’argent est le moyen brillant de monnayer ses talents.

Peur de sa foi, son Dieu, ses Lois. Peur du péché et l’orgasme. Peur de ce qu’on ne voit pas. Peur de donner un sens à sa vie. Peur de mourir aussi. Alors que nous sommes aimés sans conditions quoi que nous fassions.

Peur d’avoir la preuve que tout est possible. Peur d’être plus puissant que l’on croit. Peur des sœurcières, des fées, des anges. Peur des miracles et de la joie. Alors que la vie croise sa baguette avec la nôtre pour qu’on accueille la magie.

Creative_Wallpaper_Face_of_golden_Buddha_085338_Les formes menaçantes de nos peurs sont les ombres amplifiées de nos désirs négligés qui dansent sur l’écran de nos élans. Ali Blabla, merci à toi! Grâce à ton projecteur, nous découvrons avec confiance ce qui nous tient à cœur.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

MERCI! Bonne pige des cartes ICI & MAINTENANT.

©2004-2015 Dominique Allaire  Tous droits réservés

Poster un commentaire

Classé dans Bogs et légendes

Merci 2014! Bienvenue 2015!

Bonne-Année-2015L’an 2014 disparaîtra sous peu. Tantôt, l’an 2015 illuminera nos yeux. Faisons l’inventaire de ce qui nous a enrichis et surlignons de mercis les moments magiques de cette orbite solaire. Puis, lançons dans l’Univers les grains de possibles que nous souhaitons récolter!

Merci 2014! Le 31 décembre, je prends rendez-vous avec moi-même pour honorer les moments-phares de mon année. J’aime passer en revue ce qui m’a transformée. Mon agenda et mon journal de gratitude m’aident à me rafraîchir la mémoire. Voici quelques-unes des questions qui peuvent nous guider pour chacun de nos sept plans de vie.

Ma tête. De quoi ai-je nourri mon esprit? Quelles leçons ai-je apprises de mes tribulations? Comment s’est comporté mon mental?

Mon corps. Comment ai-je traité mon corps? Quels changements ont touché mon décor? Où se trouvent mes limites?

Ma famille. Ai-je transformé certains attachements? Quels détachements m’ont été demandés? Quelles découvertes ai-je faites?

Mon entourage. Quelles relations sont nées? Quels liens se sont coupés? Comment ai-je traversé la transformation?

Mon travail. À quels défis ai-je eu droit? Lesquels ai-je relevés et laissé tomber? Quelles percées ai-je vécues et fait vivre?

Mes finances. Ai-je rempli mes obligations? Quels gains et pertes ont jalonné ma route? Quels obstacles ai-je surmontés?

Mon coeur. Quelles prises de conscience ai-je faites? Comment ai-je alimenté ma flamme? À qui ai-je exprimé ma gratitude?

Ensuite, je revois mes anciennes visées et les annote selon ce qui est arrivé. Pour chaque fardeau et chaque cadeau, et toutes les personnes qui ont contribué à cette manne bénie, je dis merci.

En résumé, je peux vous dire que l’année 2014 fut totalement… magique! Dès janvier, l’épreuve informatique qui faillit avoir raison de ma détermination me permit plutôt d’atteindre une sérénité inespérée. Et la vôtre, en quoi s’est-t-elle démarquée?

Bienvenue 2015! Le 1erjanvier, je planifie les plantations de mes possibles. Enfin, je leur envoie toute ma gratitude!

Dominique Allaire Merci 2013C’est le cœur débordant de gratitude que je vous invite à saupoudrer, vous aussi, vos jours d’humour et d’action.

Surtout, sachez combien votre présence ici illumine ma vie!

Alors, disons encore une fois Merci pour tout à ce mémorable 2014! Et que la Magie soit avec nous en 2015!

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

LUMINEUSES FÊTES! Bonne pige des cartes ICI & MAINTENANT

©2004-2015 Dominique Allaire  Tous droits réservés

2 Commentaires

Classé dans Expressions boguantes

Mon présent pour vous à Noël

Lisi Martin bougieVous êtes tellement merveilleux. Depuis bientôt cinq ans, vous m’accordez de votre temps. Vous me faites une place dans votre vie. Vous me laissez gentiment vous surprendre, vous déranger et, même, vous séduire. Souvent sans mot dire. Alors, par quel cadeau original puis-je vous exprimer ma joie phénoménale?

Pendant des mois, je consultai lutins, devins, potins et autres fins gratins.

On me suggéra de vous offrir du temps. Pourtant, nous en avons déjà, vous et moi, en égale mesure. En effet, nous recevons tous d’un minuit à l’autre la même ration. On me parla d’argent. Pourtant, nous ne pouvons acheter ce qui ne se vend pas. En effet, nous recevons la même capacité de monnayer nos habiletés.

Je me rendis vite compte que la réponse ne viendrait pas d’une gouverne externe. Un examen de mon jardin me révéla enfin l’objet convoité. Que je vous offre emballé de ma plus étincelante reconnaissance.

Ouvrez les mains. Le voici. Mon présent pour vous à Noël s’appelle… La présence.

N’est-ce pas le plus précieux trésor qui soit? Laissez-moi vous en décrire le mode d’emploi. D’abord, la présence commence par la conscience que vous êtes là. En fait, que vous êtes ici, dans ce coin unique de la galaxie.

Vous avez effectivement choisi cette expérience que vous appelez votre vie. Avec un corps, une famille, des amis. Des refuges, des tunnels, des paradis. Et un ensemble de faits et gestes bien à vous, durant cette palpitante traversée.

Dès que vous êtes conscient d’être ici, la présence se fait sentir. Vous pouvez être là pour vous. Présent à vous-même. Pas en escapade dans des culpabilités d’hier. Ni dans des peurs de demain. Ni dans des rendez-vous imaginaires.

Juste là. Où vous êtes. Et avec qui vous êtes.

Durant cette période de festivités, je vous invite à faire acte de présence. Lorsque vous présenterez à votre chouchou le jouet ou le bijou, soyez présent. Peu importe ce que vous offrirez, soyez présent aux êtres que vous choyez.

lisi-martin-kindertanzPrésent à leur réaction et leurs émotions. Présent au lumineux de leurs yeux.

Par cette largesse, ils savent que nous leur exprimons sans parler combien nous les aimons. À leur tour, ils nous rendent éloquemment la gentillesse. Aussi, chers lurons, quant à célébrer en grand, pourquoi ne pas en profiter pour nous amuser comme des enfants?

Après tout, l’enfant en nous est l’expert de la présence… du présent!

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

LUMINEUSES FÊTES! Bonne pige des cartes ICI & MAINTENANT

©2004-2014 Dominique Allaire  Tous droits réservés

6 Commentaires

Classé dans Boguettes magiques