Petit parent deviendra grand

Le coeur du coeur d'une mèreQue souhaite tout parent pour son enfant? Le voir voler de ses propres ailes, libre, autonome. Et que souhaite tout enfant devenu adulte dont le parent le rend coupable, l’encage de conditionnements, retient son élan? Serait-ce aussi de le voir vivre sa vie, libre et autonome?

C’est ravie que je vous confie, avec son assentiment, que mon fils évolue maintenant loin du nid de papa et maman. Mission accomplie! En fait, pas exactement…

Jusqu’à vraiment pas si longtemps, la mission n’était accomplie… qu’à demi! En effet, mon fils avait bel et bien quitté l’enfance et, même, l’adolescence. Mais moi? Avais-je bel et bien quitté la parentance?

Par parentance, j’inclus, d’une part, le phénomène absolument naturel de mettre au monde un petit, comme cela se produit partout dans la nature. Et j’inclus, d’autre part, le processus d’amener notre petit à maturité, ce qui est par contre tout à fait unique. Car cela peut demander de nombreuses années et mille soins attentionnés.

L’expérience m’a appris que la parentance a une date d’expiration. Quoi? Oui.

Petit, mon fils n’avait pas le choix de son toit, de ses vêtements, de ce qu’il y avait dans son assiette, de nos choix, à son père et à moi. Aujourd’hui, sa vie lui appartient au complet. Ce qui inclut ce qu’il pense, ce qu’il dit, ce qu’il fait… et ne pense pas, ne dit pas, ne fait pas.

L'amour liberté

Mon fils est un être à part entière. Totalement libre. Parfaitement autonome. Tout comme vous. Tout comme moi.

Si je libère mon fils de sa cage dorée, si je le dégage de toute responsabilité envers moi, si je lui enlève ses chaînes invisibles, si je l’affranchis de tout esclavage, de toute culpabilité, eh bien, je le fais également à mon endroit. Je m’affranchis de toute forme d’attachement. Pareillement.

Ainsi, lorsque notre enfant prend son envol, il est temps pour nous de prendre le nôtre aussi. L’amour véritable ne peut se vivre que dans la liberté totale. 

Mission accomplie pour moi… complètement, cette fois. Mon rôle de couveuse est fini. Mon cœur de mère vient de basculer dans l’infini.

Notre petit volant dans l'infini

Quel majestueux tableau que de voir son enfant évoluer dans un espace de créativité! Quel précieux cadeau que de le savoir pleinement déployé dans sa glorieuse destinée!

Quant à nous, petits parents devenus grands, savourons la douceur d’aimer librement sous le soleil de la sérénité.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

©2010-2013 Dominique Allaire – Tous droits réservés

Publicités

9 réflexions sur “Petit parent deviendra grand

  1. Marilyne dit :

    Bonjour Dominique,
    MERCI pour ce très beau rappel.
    L’image du rapace est saisissante de beauté.
    Une expression a particulièrement retenu mon attention « cage dorée », c’est exactement la manière dont je décris mon enfance et adolescence et je ne peux que confirmer que, dorée ou pas, la cage reste une cage et il est d’ailleurs, du moins est-ce mon ressenti, d’autant plus difficile d’oser s’envoler – même si la porte est entrouverte – quand elle est dorée, surtout si on se sent retenu(e) à l’intérieur et non pas invité(e) à « franchir le pas ».
    Avec toute mon affection

  2. Nicole dit :

    L’envol tout proche de ma fille vers son nid m’a révélé la puissance de la réjouissance de la laisser être et faire en étant simplement dans ma vie.
    Merci Dominique pour ce partage qui unit les expériences de vie, les étapes qui nous bâtissent.
    Cordialement, Nicole

  3. Sophie Zimmer dit :

    Maman… Mère… Femme… Petite Fille… L’alchimie de la vie de Femmes ayant eu le grand bonheur de mettre au monde la Vie… Grand Merci, c’est le plus beau des cadeaux de ma vie.
    Ton histoire me parle, j’ai deux Filles, une (31 ans) qui a pris son vol et qui commence à prendre de l’assurance… Car elle chante vers le soleil… tout comme l’alouette.
    L’autre qui a 27 ans et qui vit avec son Père, tous deux ont peur de se séparer… Changer est un saut à faire, j’en suis triste et pourtant… confiante, car l’Amour que j’ai pu donner, celui qui est présent pour Eux (même si je suis divorcée) est en eux également. Alors… confiance Sophie.
    Je te remercie Dodo, cela réveille en moi cette pensée 😉 et pour le plaisir des yeux : http://vimeo.com/moogaloop.swf?clip_id=9479342&server=vimeo.com&show_title=0&show_byline=0&show_portrait

  4. Martine NARDIN dit :

    Ce billet me plaît tant que je l’ai envoyé à mon fils qui vole de ses propres ailes, mais qui sait que, quoiqu’il arrive, s’il a besoin de nous, en cas de coups durs, nous serons là…
    Une lectrice fidèle…

  5. Dodo♥ dit :

    Bonjour Marilyne,
    Tu as tellement raison. Peu importe sa forme, une cage demeure une cage.
    Le jour où j’ai compris combien mon attachement limitait ma relation avec mon fils, j’ai commencé à larguer chacune des chaînes que je me suis mise à percevoir. En lui remettant consciemment la pleine responsabilité de sa vie, je reprenais en même la pleine responsabilité de la mienne.
    Quand je vois la joie dans son regard de se sentir un être libre… Les mots me manquent pour décrire ce qui se passe en moi…
    La liberté est l’état d’âme de l’amour.
    Merci beaucoup pour cette tendre réflexion. ♥

  6. Dodo♥ dit :

    Merci, Nicole, de laisser ta fille être qui elle est vraiment et faire ses expériences à elle.
    Nous avons beau vouloir devenir quelqu’un d’autre, un jour, on a le courage d’épanouir qui on est déjà.
    Et quand ceux qui nous aiment nous donnent la permission d’aller jusqu’au bout de soi, l’Univers tout entier sourit avec nous.
    Je te remercie au nom de ta fille pour cette immense cadeau que tu lui fais. Et que tu te fais à toi aussi.
    Comme il est béni cet instant où l’oiseau libre comme l’air se pose librement sur notre main…
    De tout coeur, Dodo♥

  7. Dodo♥ dit :

    Moi aussi, Sophie, je suis divorcée. Et pourtant, il existe des liens d’amour infini qu’aucune loi ne peut couper.
    Mon fils a 32 ans et vit sa relation avec son père. J’ai appris avec le temps à me mêler, devrais-je plutôt dire « démêler » de mes affaires. Ce qui ne m’empêche pas de leur envoyer plein d’amour et de lumière.
    Alors… je te dis… comme tu dis… Confiance, Sophie!
    Dès qu’un membre d’une famille se transforme, c’est toute la famille qui se transforme aussi.
    Avec toute ma confiance!
    Dodo♥

  8. Dodo♥ dit :

    Chère Martine,
    Merci pour ta fidélité et… Merci de me rappeler une autre vérité.
    Tout comme ton fils, le mien sait que je serai toujours là pour lui et que je l’aimerai, peu importe ses choix de vie.
    J’aime aussi lui dire que je suis là autant dans la matière que dans la lumière, c’est-à-dire autant en personne qu’en pensée.
    Avec toute ma gratitude!
    Dodo♥

  9. Sophie Zimmer dit :

    Tu l’as bien dit, lorsque je me transforme, au sein de ma Famille… ça bouge aussi, résistance, colère, silence, et, petit à petit, cela avance. Le principal, comme je le dis, lorsque l’on Aime, l’important est de savoir l’Autre heureux …
    Facile à dire, je commence vraiment à intégrer et je suis en train de le vivre 😉
    Confiance en soi, eh oui, foi en soi… plusieurs… exercices de style 😉

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s