Un amour de Saint-Valentin

Sandy-Hook-soulsAh! la Saint-Valentin. Date mémorable dans les archives de ma légende personnelle. Jour béni où je lançais ce blogue, il y a cinq ans déjà. Comme le temps semble filer à toute allure, quand l’amour tient les rênes de notre monture. Cinq années à me livrer à vous, par métaphores et confidences extraites de mes anecdotes et expériences.

Aujourd’hui, je vous tire amoureusement ma révérence… enrubannée de ma plus profonde reconnaissance.

Vous qui me lisez de plus de cent trente-cinq pays, mille fois mille mercis. Grâce à vous, j’avais hâte de m’installer devant mon clavier pour partager avec vous une parcelle de ma réalité. Vous avez ajouté un exposant à ma vie.

Par votre présence virtuelle qui, à mes yeux, est bien réelle, vous avez comblé mon besoin de me sentir connectée à quelqu’un par mon moyen d’expression favori : l’écriture. Pour ce cadeau d’une générosité inouïe, je vous dis encore une fois merci.

Vous savez que cent deux articles sont maintenant immortalisés dans un livre. Quant aux cent cinquante autres, l’avenir nous dira ce qu’il en adviendra. Comme dirait une très sage amie à moi : À suivre…

Nul chapitre ne peut prendre fin sans annoncer le prochain.

Certains d’entre vous supposent qu’il est encore question d’écriture. Et vous aurez raison. Je dis bravo à votre intuition. Il se pourrait que je vous en fasse l’annonce par le biais de mon blogue chéri, que je compte laisser voguer seul, selon son gré fini et infini.

Je profite aussi de ce jour de la Saint-Valentin pour vous souhaiter tout l’amour de l’Univers. Comme vous l’avez sûrement remarqué, mon idée fixe est l’amour. Et je suis loin de m’en cacher. Le contraire serait tout un exploit, avouons-le, entre vous et moi.

J’aime croire que la vie m’aime. J’aime penser que l’amour est partout.

Voilà l’originale explication de mon indéfectible enthousiasme. Voilà l’unique secret de mon intarissable joie. Voilà l’élan qui m’inspire à nourrir mon blogue Pensées d’amour.

Coeur mains Little PrincessAlors, mes amis d’ici et d’ailleurs, merci d’avoir été si fidèles, si présents, si ouverts, si patients. Merci d’avoir alimenté la flamme de mon cœur conscient. Soyez bons pour vous. Après tout, vous êtes la plus géniale personne que vous aurez le bonheur de côtoyer de toute votre vie. Oui. Oui. Je vous le dis. Et je vous le redis. Merci pour tout. Et que chaque jour soit pour vous un amour de Saint-Valentin!

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

MERCI! Bonne pige des cartes ICI & MAINTENANT.

©2004-2015 Dominique Allaire  Tous droits réservés

Publicités

Merci 2014! Bienvenue 2015!

Bonne-Année-2015L’an 2014 disparaîtra sous peu. Tantôt, l’an 2015 illuminera nos yeux. Faisons l’inventaire de ce qui nous a enrichis et surlignons de mercis les moments magiques de cette orbite solaire. Puis, lançons dans l’Univers les grains de possibles que nous souhaitons récolter!

Merci 2014! Le 31 décembre, je prends rendez-vous avec moi-même pour honorer les moments-phares de mon année. J’aime passer en revue ce qui m’a transformée. Mon agenda et mon journal de gratitude m’aident à me rafraîchir la mémoire. Voici quelques-unes des questions qui peuvent nous guider pour chacun de nos sept plans de vie.

Ma tête. De quoi ai-je nourri mon esprit? Quelles leçons ai-je apprises de mes tribulations? Comment s’est comporté mon mental?

Mon corps. Comment ai-je traité mon corps? Quels changements ont touché mon décor? Où se trouvent mes limites?

Ma famille. Ai-je transformé certains attachements? Quels détachements m’ont été demandés? Quelles découvertes ai-je faites?

Mon entourage. Quelles relations sont nées? Quels liens se sont coupés? Comment ai-je traversé la transformation?

Mon travail. À quels défis ai-je eu droit? Lesquels ai-je relevés et laissé tomber? Quelles percées ai-je vécues et fait vivre?

Mes finances. Ai-je rempli mes obligations? Quels gains et pertes ont jalonné ma route? Quels obstacles ai-je surmontés?

Mon coeur. Quelles prises de conscience ai-je faites? Comment ai-je alimenté ma flamme? À qui ai-je exprimé ma gratitude?

Ensuite, je revois mes anciennes visées et les annote selon ce qui est arrivé. Pour chaque fardeau et chaque cadeau, et toutes les personnes qui ont contribué à cette manne bénie, je dis merci.

En résumé, je peux vous dire que l’année 2014 fut totalement… magique! Dès janvier, l’épreuve informatique qui faillit avoir raison de ma détermination me permit plutôt d’atteindre une sérénité inespérée. Et la vôtre, en quoi s’est-t-elle démarquée?

Bienvenue 2015! Le 1erjanvier, je planifie les plantations de mes possibles. Enfin, je leur envoie toute ma gratitude!

Dominique Allaire Merci 2013C’est le cœur débordant de gratitude que je vous invite à saupoudrer, vous aussi, vos jours d’humour et d’action.

Surtout, sachez combien votre présence ici illumine ma vie!

Alors, disons encore une fois Merci pour tout à ce mémorable 2014! Et que la Magie soit avec nous en 2015!

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

LUMINEUSES FÊTES! Bonne pige des cartes ICI & MAINTENANT

©2004-2015 Dominique Allaire  Tous droits réservés

Ne tirez pas sur le messager!

Ne tirez pas monkey cuteVieille comme l’humanité, cette expression désigne la tentation que nous avons, parfois, de vouloir nous débarrasser du porteur d’une nouvelle qui nous déplaît. Ayant plus qu’à mon tour confondu message et messager, j’eus l’occasion de vivre une expérience qui m’enleva pour de bon l’envie de passer à l’action.

Lors d’un voyage de formation, une collègue et amie me proposa d’aller visiter un musée en fin de journée. Selon elle, il se trouvait à quelques minutes à pied. J’acceptai de l’accompagner, malgré l’impression que nous étions plutôt loin.

Après une heure de marche, nous le trouvèrent… fermé! Mon amie était couverte de sueur. Et moi, j’avais les pieds couverts d’ampoules. Le retour en taxi se fit en silence.

Une fois à l’hôtel, je sortis une carte de mon sac. J’allais m’excuser d’avoir omis de m’en servir, quand elle s’écria : C’est ça! Tu veux me montrer combien je suis stupide! Tu es exactement comme mon ex-conjoint! Il aimait m’humilier. Il disait qu’un singe était plus malin que moi.

J’en eus le sifflet coupé net. En pleurs, elle disparut dans l’ascenseur, me laissant seule avec ma honte. Était-ce vraiment mon intention? Pourquoi tirait-elle cette conclusion?

Le lendemain, elle accepta d’en parler. Avec sa bénédiction, voici la percée dans notre confusion. Elle m’avoua avec émotion : Je ne veux plus jamais qu’on me fasse sentir stupide. Je vais le dire à tout mon entourage. Y compris mon prochain amoureux. S’il me fait sentir stupide, ce sera terminé, nous deux.

Le nez humide, je lui expliquai : La bonne nouvelle, chère amie, c’est qu’en matière de stupidité, tu connais déjà mes spécialités. La mauvaise, c’est que ton amoureux peut, lui aussi, te faire sentir stupide, malgré tout son amour, comme je l’ai fait, malgré toute mon affection. Dis-moi, se pourrait-il que ce qui t’a fait si mal, c’est de sentir cette vieille blessure, cette douloureuse perception que j’ai touchée sans le savoir? Et que tu peux appeler humiliation ou tout autre nom?

Rassurée, elle accueillit cette possibilité. Puis, les yeux bien épongés, elle conclut avec tendresse : Je le sais. Cette blessure m’appartient. C’est la peur d’être blessée qui me fait réagir. Je comprends soudain pourquoi je suis une célibataire endurcie. Je vais m’en occuper. Merci pour le message, mon amie.

L'amour messagerComme elle savait où se trouvait le danger, son amoureux pouvait maintenant arriver… en toute sécurité. Vive la distinction entre message et messager!

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

©2004-2014 Dominique Allaire  Tous droits réservés

À chacun sa boîte noire!

La boite noire coeur rougeVous connaissez ce dispositif qui enregistre les conversations dans la cabine de pilotage d’un avion. Eh bien, il désigne à merveille les personnes à qui je me confie depuis si longtemps. Comme ils sont précieux, ces sarcophages de discrétion qui entreposent mes secrets les plus profonds!

Et-vous? Avez-vous connu au moins une fois le bonheur de vous épancher sans pudeur à un cœur capable de vous accueillir au complet, dans votre beau et votre laid? J’espère que oui. Ou alors, dites-moi que ce sera bientôt fait!

Au risque de faire des jaloux, je vous avoue que j’ai eu le privilège de me confier en toute intimité plus de fois que j’ai de doigts…

Voilà d’ailleurs pourquoi je me fais une joie d’offrir à mon tour, à qui me fait confiance, un climat propice à la confidence. D’aussi loin que ma mémoire puisse me transporter, je me souviens d’avoir pu faire un bout de chemin en compagnie d’une âme complice.

Et quel est ce luxe sans prix que propose cette analogie?

Une écoute. Authentique et vraie. Une écoute qui me permet de me dire sans me censurer. Une oreille attentive qui crée un espace assez vaste pour que j’y place mes mots. Mes paragraphes. Une présence en forme de page blanche pour y écrire mes drames à l’encre de mes larmes.

Une écoute si tendre que son silence m’invite à m’entendre. Me démêler. Me comprendre.

Quelle soit une relation de longue date ou de récente ondée, j’en apprécie le confort et le réconfort. Chaque fois, je me sens bénie de pouvoir enlever masques, griffes et exigences en compagnie d’une personne qui me prend comme je suis.

Je vous vante les mérites de cette pratique, alors qu’elle est tout sauf pudique.

Car certains pourraient accuser ceux qui se confient de s’adonner au nudisme et ceux qui les écoutent de faire du voyeurisme. Un bon point, j’en conviens. Comme une allégorie en vaut une autre, je leur répondrais que la confidence nettoie l’esprit de façon aussi profitable qu’une douche sans imperméable.

Ne me demandez pas d’où me viennent ces liens que je fais avec les objets de mon quotidien, cette chimère repose désormais dans le tiroir aux mystères.

Quelle que soit la lourdeur des secrets que nous portons, elle diminue dès que nous les partageons. Puis, un jour, ils deviennent si petits que nous rions de les avoir tant grossis.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

©2004-2014 Dominique Allaire  Tous droits réservés

Quand on a soif d’amour

Quand on  a soif d'amour 2014L’amour ne tarit pas d’originalité pour nous rappeler que tout part de soi. Ses stratégies varient à l’infini. Parfois, il nous attire dans un désert sans oasis ni rivière. Puis, juste au moment où l’on croit disparaître, une vérité nous secoue de tout notre être. Elle monte en nous comme un torrent. Oui, tout part de soi.

Surtout quand on a soif d’amour…

C’est l’étonnante découverte que je fis à la suite d’événements spectaculaires. Rien de moins. J’ai d’abord vécu une série de surdoses où ma soif d’amour fut éprouvée de façon inégalée. J’ai ensuite vécu une série de surdoses où ma soif d’amour fut étanchée au-delà de tout ce que j’aurais pu espérer.

Imaginons que nous venons au monde avec une soif d’amour.

Notre besoin d’amour prend la forme d’un contenant plus ou moins grand. Nous nous en servons pour donner notre amour aux autres et pour en recevoir de leur part. Les autres sont nombreux : parents, amis, professeurs, conjoint, enfants, collègues, clients, voisins, lecteurs… La liste est sans fin.

Grâce à cet échange constant, notre soif d’amour se calme un instant, mais pas pour longtemps.

Il arrive que nos provisions soient vraiment réduites. Et même si nous avons très soif, nous continuons d’en donner à ceux qui en ont moins que nous. C’est chose courante. Des assoiffés d’amour qui se désaltèrent mutuellement…

Un jour, nous en avons assez de ce commerce épuisant. Ce qui enchante la vie, spécialiste de l’abondance sans fond. Soudain, la soif nous tenaille plus fort que jamais. Assoiffés à en perdre la raison, nous sommes si faibles que nous cessons de courir dans toutes les directions.

Eh oui! On pense même à se creuser un puits…

Nul besoin, chers amis, puisqu’une marée d’amour inonde tous nos contenants. Elle nous submerge en dehors et en dedans. La soif s’est apaisée. Nous sommes géostationnaires. Tout est parfait. Nous nous sentons à notre place. La vie connaît maintenant notre adresse.

Un doux murmure se fait entendre.

La source d'amour en soiDe légers tremblements nous parcourent tout le corps, l’esprit, le cœur. Telle une source miraculeuse, l’amour jaillit du plus profond de nous-mêmes. Il déborde de tout notre être. Et notre seul désir, désormais, est de laisser couler cette eau vive. Naturellement.

Jusqu’à la fin des temps…

Pour cette grâce dont la vie me bénit, je dis merci. Et c’est la grâce que je vous souhaite, si vous en avez l’envie!

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

©2004-2014 Dominique Allaire  Tous droits réservés

Vive les amis magiques!

Best friendsCette expression unique me vient de mon amie fée. Elle me l’offrit pour décrire le lien magique qui nous unit. Et vous? Avez-vous déjà rêvé d’être aimé tel que vous êtes? Souhaité épancher votre douleur sans peur ni pudeur? Désiré confier vos malheurs à une oreille attentive? Espéré partager vos bonheurs à qui sait vraiment s’en réjouir?

Oui? Alors, c’est un ami magique au grand cœur que vous recherchez!

Pourquoi? Parce qu’il nous aime sans conditions. Il voit nos qualités et nos défauts. Et contre toute attente, il nous aime quand même! Observateur, il connaît nos petits et grands travers. Tout ce qui nous met à l’envers. Et nous jette à terre.

Évidemment, il connaît tout ce qui nous remonte le moral. Parce qu’il se met constamment à notre place, il sait retenir les paroles qui pourraient nous démolir. Et préfère employer celles qui nous font grandir.

Dès qu’on lui adresse un signal de détresse, il apparaît au moment parfait.

Notre ami magique nous offre son écoute, quand nous avons besoin d’une bonne conversation avec nous-mêmes. Témoin idéal du dialogue entre notre cœur et notre mental, il a l’incroyable don de nous poser les fameuses questions qui nous empêchent de tourner en rond. Vous savez, celles qui valent un million!

Bulles, bougies et confettis n’ont pas de secrets pour lui. Friand de bonne table, de confidences et de contes de fées, il nous secoue la baguette pour qu’on fasse arriver ce qui nous fait rêver. Et réussit à nous prouver que tout est possible!

Petit à petit, on prend goût à ce genre d’amis. On développe une certaine accoutumance à cette merveilleuse connivence. On finit par s’habituer au confort d’être soi. Tout simplement. On en vient à chérir ces doux moments d’abandon où l’on est sans masque, sans armure, sans cape de plomb.

Avec son regard lumineux, notre ami magique nous donne envie de rayonner. À le côtoyer, nous nous transformons nous aussi. Nous ouvrons timidement et sûrement notre cœur à la magie. Nous nous surprenons même à en saupoudrer des chapitres entiers de notre vie. Et celle de nos chéris…

Tu as le pouvoir en toi Magicien d'OzVous qui me lisez, vous êtes l’ami magique d’au moins une personne en ce moment… c’est certain! Il est plus que temps de vous reconnaître aujourd’hui.

Et de savoir que vous avez le pouvoir que vous percevez chez autrui. Ensemble célébrons la merveille de ce moment divin!

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

©2004-2013 Dominique Allaire  Tous droits réservés