Le jeu de la transformation

Jeu de la transformationCherchant à vous offrir un jeu en ce début d’année, je confiai à une amie l’idée de ma loi universelle préférée. Elle acceptait volontiers le principe que rien ne se perd et que tout se transforme, mais pas du tout celui de rien ne se crée. Cette pensée était pour elle une véritable insanité. Loin de moi l’intention de lui causer le moindre préjudice.

Cette loi que j’adore nous vient du philosophe Anaxagore de Clazomènes.

Il y a deux mille ans, il énonça la Loi de la transformation en ces termes : Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent de nouveau. Ô comme c’est beau!

Cette description plut d’emblée à mon amie qui tient, et c’est tant mieux, à sa chère créativité. Tout comme vous et moi, j’en suis persuadée. Car nous sommes tous des créateurs ou, comme je dis souvent, de formidables transformateurs.

Je lui expliquai aussi ceci : le fait de dire que rien ne se crée ne signifie pas que rien ne se crée pas dans les faits. Cela dit plutôt que rien n’apparaît de nulle part, du néant. Que tout existe déjà de façon réelle ou potentielle.

C’est le fameux « tout est possible ». Vous êtes toujours là? Super! Parfois, moi aussi, je m’y perds…

Ainsi, si nous poussons l’énoncé jusqu’au bout, l’on peut supposer que la perte n’existe pas du tout. Pas plus que le gain. Il ne s’agit au fond que de transformation.

Lorsqu’une personne, une situation ou une chose disparaît de ma vie, la loi me rappelle que celle-ci va bientôt apparaître sous une autre forme. Une vague d’émotions m’envahit alors. Et mes yeux, mes mains, mon être tout entier ont besoin de pleurer la forme qui ne sera plus. Inversement, la disparation peut m’apporter une libération.

Pourtant, une vérité éclaire ma réalité. Grâce à ce jeu, je peux accueillir plus sereinement les changements de toutes sortes qui m’arrivent. J’ai intérêt à m’y faire… Surtout que la vie ne cesse de me surprendre, comme vous vous en doutez!

Transformation du papillonAinsi, quand une forme disparaît, je m’applique avec beaucoup d’amour à trouver l’apparition de la nouvelle forme. Si vous saviez à quel point je me sens bien, chaque fois que j’y parviens! Voilà pourquoi je tenais tant à vous offrir ce jeu. Quant à mon amie…

Elle vient de commencer à en apprécier les bienfaits!

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

©2004-2014 Dominique Allaire  Tous droits réservés

Publicités

8 Commentaires

Classé dans Bogologie

8 réponses à “Le jeu de la transformation

  1. Sophie Zimmer

    Bonjour Dodo, 😉

    Qu’il est doux d’apprendre toujours des précisions, M. Lavoisier a repris cette idée en disant : « Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme », tu vois n’étant pas à la source de la source (et qui sait avant Anaxagore… 😉 ) les Français l’ont bien approprié à Lavoisier.

    Je ressens bien ce que tu dis car, un jour, aux alentours de 2003, dans ma voiture j’ai tilté : tout le monde me disait que j’avais beaucoup d’idées, d’initiatives et d’un coup, j’ai compris qu’en fait « je captais », J’ai eu comme une vision, une foultitude d’idées circulant autour de notre Belle Terre (et qui sait … dans l’Uni…Vers). De cette façon, le sentiment de propriété s’écroule car tout comme l’Amour, la liberté est de fait.

    Et pour continuer mon ressenti de ce jour, je comprends pourquoi il est bon de pleurer, pour faire sortir l’émotion et nettoyer l’intérieur, tout comme l’eau douce qui se jette dans la mer toute salée, un peu comme un cycle, même si il existe des larmes de joie, un surplus de quelque chose qui laisse quelque chose de piquant sur les joues.

    À ce jour, le verbe transformer peut trouver comme synonyme évoluer, car nous avançons tous et toutes, cela me donne une impression de grandir… un peu plus… pour mieux atteindre les étoiles, sachant que sur notre si belle Miss Terre, nous avons toutes les belles étoiles de terre que sont les fleurs du Jardin des Mercis. 😉

    Merci à Toi pour ce partage, j’ai ainsi pu connaître la source de cette réflexion. Et juste pour la similitude, je sais que les fables de la Fontaine sont très proches des fables d’un illustre grec dont je ne me rappelle plus le nom (désolée, pardon, merci… je t’aime)
    Belle Jour… Née à Toi!
    Sophie de Toulouse

  2. Bonjour Sophie,
    Merci pour cette profonde réflexion qui me dessine un lumineux sourire en ce début de journée ici.
    Quoi ajouter à si bel éloge de l’évolution individuelle et universelle?
    Bizouxxx douxxx,
    Dodo♥

  3. Dominique Bousquet

    Bon matin Dominique!
    Ton texte m’a aussi fait penser que, oui, tout se transforme, et il est bon de faire de la place quelquefois. Comme se débarrasser du superflu concret, se nettoyer physiquement, mentalement et spirituellement pour laisser place aux transformations de se produire, de se créer et pouvoir les accueillir dans notre vie.
    Bonne Année remplie de bonheurs quotidiens et de surprises!
    Dominique

  4. Bon matin Dominique!
    Tu poses une importante question. Comment être un agent de changement nous-mêmes?
    En effet, on peut initier le changement en choisissant la nouvelle forme. On peut aussi laisser la vie changer les choses. Il se peut alors que la nouvelle forme ne nous convienne pas tout à fait.
    À nous de décider quel mode de transformation nous préférons!
    Merci beaucoup et lumineuse année 2014 à la mesure de ton génie créateur!
    Dominique♥

  5. warda

    J’adhère à ce jeu! Passionnant!

  6. On va s’amuser en grand! 🙂

  7. webi8

    Je suis tout à fait d’accord avec vous et, en tant qu’adepte de la vacuité universelle, je suis certain qu’un adepte du boudhisme Zen ne pourrait que vous approuver.

  8. Je vous remercie d’être d’accoeur et d’approuver ce jeu qui me semble bienheureux!
    Lumineuse journée à continuer de vous amuser et merci de votre visite! ♥

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s