À la conquête du sommet

Montagne ForozanPendant huit ans, mon client connut un succès à la mesure de ses buts professionnels. De surcroît, il occupa la première place au sommet des ventes durant les trois dernières années. Ce qui est un exploit, vous en conviendrez!

Toutefois, il y a bientôt dix mois, on l’avait poliment congédié à la suite d’une fusion. Depuis, malgré de nombreux efforts pour conjurer ce sinistre détour du sort, aucun emploi ne s’était pointé à l’horizon.

C’est le moral aplati que cet homme déconfit, frôlant la quarantaine, se présenta à mon bureau. Tout de go, il me déclara ses objectifs : Briser le cycle des entrevues sans lendemain et trouver enfin son gagne-pain.

À la séance suivante, il m’annonça qu’il était convoqué en entrevue chez une entreprise de renommée mondiale. Exalté, il se voyait déjà au sommet des vendeurs. Quoiqu’il éprouvât une certaine tension à l’éventualité de finir second.

Soucieux d’équilibrer ses perceptions, il en énuméra les avantages et les inconvénients en égales proportions.

Après avoir passé deux autres entrevues, mon client apprit finalement qu’il n’était pas retenu. À notre dernière séance, il me demanda de le guider. Il voulait appliquer la Loi de la transformation à sa malencontreuse situation.

Je lui répétai ce qu’il savait déjà : On ne peut changer la forme de ce qu’on a, tant qu’on ne l’aime pas.

Désabusé par des mois de rejets généralisés, il répliqua en soupirant : Comment arriver à aimer tous ces refus? Comment accepter le deuxième rang, alors que je suis né pour occuper le sommet?

Ce à quoi je surenchéris sans hésiter : Qu’est-ce qui te pousse à être bon premier? D’où vient ta satisfaction? Ragaillardi, il lança spontanément : C’est le goût de gagner un nouveau client! C’est le plaisir d’aller plus loin!

Saisissant le feu dans ses yeux, je poursuivis : Donc, si je comprends bien, ce qui t’anime, c’est la joie de la conquête! C’est ce que tu apprécies par-dessous tout, n’est-ce pas? Enflammé, il rétorqua : Oui! Et ça se voit que j’aime ça!

Homme sur la montagneJ’enchaînai : Puisque ce qui te motive, c’est la satisfaction d’être premier, que dirais-tu d’écouter ton élan? Séduit par l’idée, il déclara : Dès demain, je pars à la conquête de mon emploi idéal. Après tout, c’est vraiment dans la quête que je trouve ma joie!

Animé de cette certitude, mon client sentit battre son cœur de conquérant.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

©2004-2014 Dominique Allaire  Tous droits réservés

Publicités

5 Commentaires

Classé dans Expressions boguantes

5 réponses à “À la conquête du sommet

  1. Sophie zimmer

    Bonjour Dodo,
    Je souris en te lisant, car j’ai comme l’impression que dans ma vie, j’ai connu une personne comme cela.
    Je ne la fréquente plus comme avant et pourtant, je reste en contact car elle tient une place en mon cœur (là où la place est illimitée).
    Que de multitudes actions, pensées, sentiments à avoir en étant le premier… Ou la première. 😉
    Et hop, ce matin j’étais la première à me lever. Hop, j’étais la… seconde à sortir dehors… Hop… La première à rire de moi en me voyant devant le miroir avec mes cheveux ébouriffés…
    Prendre conscience de ce qu’il y a autour est une fantastique ouverture, comme si du centre où je me trouve je peux observer tous les chemins multiples m’y ayant conduite…
    Ah Dodo, je trouve (sans le chercher) que tu m’inspires et c’est bon de s’exprimer par rapport à cela, grand Merci!

  2. Bonjour Sophie,
    Je te sens bien mûre pour publier officiellement quelque chose de ton cru.
    Qui l’eut cru? Moi, bien entendu!
    Dodo les Coeurs, coach d’auteurs♥

  3. Sophie zimmer

    Très rigolo car l’alimentation du cru m’interpelle… Et pour être mûre, je souris encore car je disais à une thérapeute en iridologie que je me sentais dans ma nouvelle voiture, bien installée, la clé de contact enclenchée, sauf que je restais là à savourer mon nouvel état d’être (lequel est tous les jours new 🙂 Où au feu rouge… Orange… En attendant le vert…

  4. Bonjour,
    Quel texte charmant et intelligent. Ce client a maintenant l’élan de conquête ravivée… j’en suis touchée.
    Dominique, vous êtes une perle pour bien des gens. Encore aujourd’hui, on me parlait de vous.
    Je suis bien heureuse de vous lire ici et de lire tout ce que vous laissez paraître sur certains médias sociaux.
    Merci.

  5. Bonjour Josée,
    Merci à vous pour ces mots qui me vont droit au coeur.
    Peut-être aurons-nous la joie de se rencontrer en personne bientôt?
    La vie a le don de réunir les gens qui partagent les mêmes passions!
    À suivre…
    Dominique♥

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s