En octobre, célébrons la magie!

La forêt enchantée_DiscurrereN’est-ce pas le mois idéal pour célébrer les mystères qui échappent à notre vision? N’est-ce pas l’occasion par excellence d’honorer notre divine essence? La magie dont je veux parler est cette éclaircie qui apparaît dans la forêt enchantée de nos pensées. C’est l’indéfectible clarté qui nous guide dans la manifestation de notre réalité.

Tant de fois, je me suis fait arriver des choses auxquelles je tenais ardemment. Sans trop comprendre comment je m’y étais prise. De façon aléatoire. Parfois même à mes dépens. Et vous, combien de fois l’avez-vous vécu… pareillement?

Prenons l’époque où l’on me transféra dans une section au centre-ville. Locaux miteux. Système d’aération défectueux. Plafonds tombant en miettes. Tapis sentant le moisi. Doigts congelés tapant sur le clavier. Un vrai manoir hanté!

Exaspérée, je demandai de revenir à mon ancienne équipe. Après plusieurs semaines d’attente, je vérifiai auprès de mon superviseur. Il m’assura que mon dossier avançait. Un autre mois passa…. sans résultat!

La gravité de la situation me gardait captive comme un satellite géostationnaire.

Mon patron consentit enfin à ce que je rencontre le directeur. Je lui présentai ma demande de mutation en expliquant dix solides raisons qui la justifiaient. Il les démolit une par une avec la rigueur d’un gestionnaire préoccupé par ses objectifs de rendement.

Rien n’active autant la vaillance qu’une bonne dose de désespérance!

Calmement, je lui dis : Vous avez renversé mes raisons rationnelles. Maintenant, je vais vous présenter mes raisons irrationnelles. Je suis malheureuse. J’ai froid. J’en perds le goût de travailler. Si je comprends bien, vous voulez que j’entre au bureau, chaque matin, le cœur gros?

Devant la justesse de mon propos, le directeur s’exclama : Absolument pas!

Il s’empara du formulaire et le signa. Le lundi d’après, j’occupais poste et locaux parfaits. Je pris soin de remercier l’élan intérieur qui me fit dire les mots qu’il fallait pour obtenir l’assentiment de mon patron, malgré son opposition.

Papillon qui nous relie à l'illimité

C’est pure magie de donner le micro à la voix de nos envies… que trop souvent on oublie. C’est chose naturelle d’exprimer tout haut et à bon entendeur… ce qui nous tient vraiment à cœur. Chaque rêve manifesté est un papillon qui nous relie à l’illimité.

En octobre, et toute l’année si l’aventure nous sourit, écoutons l’appel de notre fantaisie. Libérons les ailes de notre magie. Et transformons nos désirs en réalité avec l’appui de notre plus puissante alliée… la vie!

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

©2004-2013 Dominique Allaire  Tous droits réservés

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Boguettes magiques

2 réponses à “En octobre, célébrons la magie!

  1. Louise Élie

    Aaaaaaaaah! Chère, très chère et merveilleuse Dodo…
    La première chose qui m’est passé par l’esprit en débutant ma lecture est  »… heureusement que les mystères échappent à notre mental  » ^_^
    C’est tout à fait juste, ce que tu nous dis là (évidemment, t’es tellement connectée!!) …exprimer le vrai besoin, c’est fondamental pour qu’il soit comblé.
    Avec toute ma Gratitude pour ta Beauté et ta Constance.
    Loulie

  2. Chère, très chère Loulie,
    Quelle joie de te lire et te relire! Ah!!!!
    Tout ce que tu aimes de moi… est en toi!
    Merci pour ta constance, Beauté!
    Dodo♥

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s