Comment se nomme votre hamster?

Vous savez, cette petite bête qui s’agite dans notre tête? Cet animal qui court comme un fou dans la grande roue de notre mental? Eh bien, le mien s’appelle Hyper! Hyper occupé. Hyper stressé. Hyper fatigué. Hyper ses cheveux. Hyper de vue le précieux. Hyper rame à contre-courant. Hyper ventile d’épuisement.

Ça vous rappelle quelqu’un en ce moment?

Hyper et moi, on se connaît depuis belle lurette. Mes parents m’aidèrent à fabriquer sa roulette. Mon petit Hyper naquit d’obligations et de responsabilités.

Aînée de cinq enfants, on me demanda très tôt d’être sage et de performer en grand. Je reçus cette requête comme un mandat permanent. Hyper prenait de la vigueur à mesure que se développait mon code d’honneur.

La parfaite, l’irréprochable, vous connaissez? Celle qui doit observer les figures imposées. Respecter mes parents, mon frère, mes sœurs. Obéir à mes professeurs. Me soumettre à la volonté de Dieu. Combler mon amoureux. Atteindre les objectifs de mon patron. Plaire à mes amis et relations.

Hyper se donnait à fond sans se rendre compte qu’il tournait en rond!

Bien sûr, je ne pouvais lui en faire le reproche. Ce qui était loin semblait si proche. Comment conclure qu’on atteindra un jour le but, quand l’horizon droit devant se déroule à perte de vue?

C’est la question qui tue!

Mon corps y répondit haut et fort. En janvier dernier, il me donna une jambette monumentale. Et mon hamster fut éjecté de sa roulette infernale. Chute brutale! Réveil phénoménal!

Cette apparente déchéance m’offrit une nouvelle naissance.

Pour la première fois depuis très longtemps, j’eus le recul nécessaire pour mesurer le ridicule de mes agissements. Le constat fut percutant. Mes Hyper activités m’avaient Hyper vidée. Mais où courais-je donc ainsi? Pour servir qui? Et à quel prix?

Mes larmes de détresse se transformèrent en rires aux éclats de sagesse.

Aujourd’hui, j’accepte mon Hypersensibilité. J’envoie dans l’Hyperespace mes contrariétés. J’apprécie l’Hyperfection du monde dans lequel nous évoluons. Et je respecte une saine distance avec l’Hyperformance.

Vive l’Hypermission de vibrer à l’unisson de mon inspiration!

Je vous souhaite de découvrir qui vous fouette. Accueillez votre hamster et il allumera en vous la lumière. Il vous révèlera votre vrai tortionnaire! Prenez-lui la main. Calmez son entrain. Et changez sa pulsion automatique en élan magique.

L’agitation est une ronde insensée. Elle nous maintient à l’extérieur de notre individualité. Au cœur de notre être repose l’authenticité.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

NOUVEAUTÉ ♥ CARTES ICI & MAINTENANT 

Lisez les 59 cartes sur mon site Web sous l’onglet AVEC DOMINIQUE.

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

Vous avez envie de partager votre avis? Allez-y! Merci et lumineuse journée!

©2004-2013 Dominique Allaire, coach de vie – Tous droits réservés

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Publicités

Le génie des émotions

Le monde est neutre. Vraiment? Alors pourquoi toutes ces charges positives et négatives? Pourquoi ces vagues émotives? La coach de vie en moi s’applique à voir et faire voir les avantages et les inconvénients des personnes, situations et choses. Et l’ultime apothéose? Que votre génie sente sa puissance et ose!

Voici les points saillants de ma nouvelle conférence sur cet univers fascinant.

Toutes les médailles ont deux côtés égaux. Chaque personne, situation ou chose a un côté positif et un côté négatif. En deux mots. Des qualités. Et des défauts.

Bien sûr, nous savons que tout ce qui nous fait souffrir a la capacité de nous faire plaisir. Nous espérons avoir l’un sans l’autre. Pourtant, tout ce qui existe sur terre vient en paires. Avec son partenaire. Son contraire. Son frère.

Chaque côté comporte une charge. L’une est positive. Plaisir. Confiance. Liberté. L’autre est négative. Douleur. Peur. Culpabilité. Consciemment ou pas, nous faisons le choix de ne percevoir qu’un côté à la fois. Tel est notre droit.

Nous créons nos émotions à partir de nos pensées. Nos pensées sont fondées sur ce qui a de la valeur à nos yeux. Nous évaluons ce qui nous entoure à partir de nos perceptions. Avec nos sens, nous séparons le monde en deux.

Notre dispositif sensoriel fait des lectures personnelles. Il voit le beau et le laid. Il touche le chaud et le froid. Il goûte le doux et l’amer. Il sent l’odoriférant et le nauséabond. Il entend le mélodieux et le cacophonique. Attraction. Répulsion.

Nous produisons ainsi des charges émotives sur les sept plans de notre vie. Nos préférences et nos réticences sont réparties brillamment entre nos relations intimes, familiales et sociales, nos activités physiques, intellectuelles et professionnelles, et nos croyances spirituelles.

Nous évoluons dans l’espace-temps. Nos ingénieux scénarios se déroulent entre nos souvenirs passés, nos observations présentes et nos projections futures. Et dans de fabuleux décors intérieurs et extérieurs, entre ici et ailleurs.

Nous découvrons que la peur contient la confiance. Nous apprenons que la culpabilité cache la liberté. Nous parvenons à équilibrer nos perceptions. Nous sentons de nouveau notre puissance au centre de notre essence.

Par un miracle de la pensée, nous faisons une percée. Nous contemplons soudain la géniale unité. Le monde n’est plus divisé. En fait, il ne l’a jamais été.

Merci, mon cœur, d’unir ce que ma tête ne cesse de séparer!

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Vous aimez beaucoup? Ou pas du tout? Merci de communiquer votre opinion!

Cliquez sur www.DominiqueAllaire.com pour votre PENSÉE D’AMOUR.

Merci aussi de partager avec vos amis. Encore? Cliquez sur NOS BOGS.

Le corps recteur d’or tôt graphe

Existe-t-il un outil de révision linguistique virtuel aussi performant que l’œil d’un expert? Telle est la question qu’une amie éditrice me posa récemment. En ma qualité de traductrice-réviseure professionnelle, je lui répondis que l’emploi de réviseur en avait encore pour quelques bonnes années de labeur…

Je pressens des sceptiques dans la bogosphère. Alors, j’ai démasteurisé l’extrait ci-dessous. Word n’a rien signalé. À vous de le soumettre à la révision de votre plus puissant logiciel orthographique. Vous m’en donnerez des nouvelles.

Un veau qu’a bulle air riche père mais de nues anses et laids fassent êtes de son nu ni vert pair sonne elle. Chaque maux hait jus meulé à dais et mots sillons, dais sentis ment, dais cous leurs, dais cent heures, dais sont, dais sous venir, dais vies brassions. Pansez à veaux peaux aiment, veaux chants sont prés fées ré, ô pas rôles khi voues ont marres quais, soi pour vous raz sûres et soi pour vous des mots lire. Lavée ris table commune y cassions hait ta lin terre rieur de soie.

Ça se lit bien, han? Voici l’original provenant de Oui, tout est possible!

Un vocabulaire riche permet de nuancer les facettes de son univers personnel. Chaque mot est jumelé à des émotions, des sentiments, des couleurs, des senteurs, des sons, des souvenirs, des vibrations. Pensez à vos poèmes, vos chansons préférés, aux paroles qui vous ont marqué, soit pour vous rassurer soit pour vous démolir. La véritable communication est à l’intérieur de soi.

Nettement mieux… pour le cœur et  pour les yeux!

Cette démonstration vient appuyer une discussion que j’eus avec un ancien patron. Il ne comprenait pas mon obsession textuelle. Soit que l’orthographe et la grammaire méritent d’être impeccables dans nos publications.

Prenons la construction d’une maison. Vous engagez l’architecte le plus talentueux, l’entrepreneur le plus consciencieux, les ouvriers les plus doués, les matériaux de la plus haute qualité. À deux pas de la conclusion, par manque d’argent, vous confiez la peinture à des étudiants.

Puis, vous allez admirer votre objet d’adoration. Hélas! Pleurs et consternation! Vous ne voyez que l’épouvantable finition. Ayant chèrement payé la leçon, vous appréciez désormais le soin qu’on met à ce qu’on aime. Du début jusqu’à la fin.

D’ici à ce que nous parlions tous l’anglais, je me fais porte-flambeau du français. Que j’honore à ma manière en mémoire de Molière!

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Vous aimez beaucoup? Ou pas du tout? Merci de communiquer votre opinion!

Lisez votre ♥ PENSÉE D’AMOUR ♥ Lundi, mercredi et vendredi sur mon site.

Et merci aussi de partager avec vos amis. Encore? Cliquez sur NOS BOGS.