Ma potion magique

Amour potion magiquePour enchanter de délectable façon ce mois de la magie, je vous offre une potion qui changea ma vie. C’est vrai? Ô que oui! Concoctez cet élixir et partagez-moi votre plaisir! Qui sait? Votre palais en sera-t-il envoûté à tout jamais…

Je recevais mon amie fée à souper. À l’époque, je désirais trouver une entrée pour… l’impressionner!

Mes talents culinaires ne sont pas spectaculaires, mais mon envie de plaire, elle, est tout à fait légendaire. C’est pourquoi je feuilletais nerveusement une pile de magazines en quête d’une entrée originale. Eurêka! Des crevettes au prosciutto seraient mon choix.

Cette recette transforma mon existence. Parce qu’elle contenait un ingrédient jusqu’alors exclu de ma subsistance. Malgré mon ignorance culinaire, je succombais depuis longtemps à son caractère exotique dans les mets asiatiques.

Quelle est donc cette paroisse pour qui je prêche? Je m’en confesse : la coriandre fraîche!

L’entrée fut un tel succès qu’elle nous servit… de dessert! Dans un élan gourmand, je déposai sur la table la vinaigrette des crevettes dans laquelle nous trempâmes des morceaux de pain baguette. Cette délicieuse improvisation accompagna étonnamment bien notre captivante conversation.

Depuis, la marinade subit une métamorphose et devint la potion dont je vous cause.

En voici les ingrédients : 250 mL d’huile d’olive, le jus d’une limette, un gros bouquet de coriandre hachée, une gousse d’ail broyée, du sel de mer et du piment de cayenne. Voilà! Vous vous en lécherez les doigts!

Sa versatilité n’a de limites que votre créativité. Par exemple, j’y fais sauter des champignons. J’en arrose soupes, salades et restes. J’en tartine tranches de pain grillé que je couvre de prosciutto émincé, tomates cerise et mozzarella. Ô joie!

À chaque semaine, je fabrique ma potion magique que je garde sur le comptoir. Elle attend sagement la nouvelle fantaisie que déclenchera mon original appétit. Sachez qu’elle se conservera sept jours à la température de votre logis.

Cette fascination que j’ai pour ce petit bout de gazon me fait sourire. Et me rappelle cet ami hippie qui autrefois me dit sans rire : Dodo, t’as pas besoin de fumer de joint. Toi, tu planes… naturellement! Je pris son commentaire pour un compliment.

Potion magique Blogue

Ma potion magique est ma poudre de perlimpinpin. Avec elle, je me sens un peu Merlin. Elle exerce sur mes papilles son charme divin.

Hallucinant, hein?

Puisse-t-elle vous rappeler ce pouvoir que vous avez d’ensorceler votre réalité!

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

©2004-2013 Dominique Allaire  Tous droits réservés

Hommage aux nuages

Hommage aux nuagesÔ euphorie de la pensée positive! Ô ivresse de la joie excessive! Vous nous étourdissez, vous nous exaltez, vous nous calcinez le sang. Quoi de mieux qu’un nuage de négatif ou de morosité pour nous calmer les nerfs exacerbés? Bon voyage canicule et compagnie! Bienvenue ombrage et pluie!

Il n’y a pas si longtemps, ourdissant la complainte de tout bout de toundra idolâtrant le froid, je me faisais un facétieux devoir de vanter les joies de ma nature de plante tropicale.

Ah! comme les choses peuvent changer en peu de temps…

Jusqu’à l’an dernier, j’accueillais à bras ouverts cette période bénie de soleil et d’humidité. Ayant souvent payé pour me retrouver dans un pays où abondent ces conditions, j’étais à des années-lumière d’imaginer qu’un jour, je paierais encore plus cher pour climatiser le moindre espace-cube de ma réalité.

Après deux mois d’assauts continus et de façon inattendue, je finis par succomber aux vagues colossales de Madame Canicule et Monsieur Humidex. Quel couple infernal!

C’est le genre d’union dont on souhaite l’élimination du compagnon. C’est la sorte de relation dont on voudrait voir la particule de la fin se retrouver au début, pour faire de ce conjoint, comme l’ont fait tant d’autres, un ex-quelque chose…

Aujourd’hui, je vous prends à témoin et vous déclare officiellement que ma folie des chaleurs est terminée. En ce jour de ciel couvert et de pluie, je me suis, contre toute attente, attiédie. Oui!Hommage aux nuages 2

Reconnaissante pour cette accalmie, je rends hommage aux nuages. Ces nuages qui nous protègent vaillamment des rayons parfois trop dardants d’une étoile brillant en permanence. Ces nuages qui nous rafraîchissent les idées, lorsque l’extase nous échauffe les sens.

Puisqu’aucun d’entre nous n’a la capacité de supporter à perpétuité les tensions du plaisir, la vie nous envoie des moments de détente obligés. Elle aménage dans notre horaire des pauses nécessaires pour nous permettre de réfléchir. Et mettre de l’ordre dans nos affaires.

Qui pense aux nuages, pense aussi aux ombrages que projettent sur nous des personnes de notre entourage. Certaines sont douées pour refroidir nos emportements superlatifs. Et nous ramener tranquillement au creux de notre cœur conscient. Là où nous pouvons entendre ce que les mots ne savent pas dire.

Hommage aux nuages 3N’est-ce pas des boues ténébreuses que poussent les fleurs les plus radieuses?

Amis de près et de loin, honorons les nuages et leurs louables bénédictions…

Quelle que soit la couleur de notre gazon!

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

©2004-2013 Dominique Allaire – Tous droits réservés

Le corps recteur d’or tôt graphe

Existe-t-il un outil de révision linguistique virtuel aussi performant que l’œil d’un expert? Telle est la question qu’une amie éditrice me posa récemment. En ma qualité de traductrice-réviseure professionnelle, je lui répondis que l’emploi de réviseur en avait encore pour quelques bonnes années de labeur…

Je pressens des sceptiques dans la bogosphère. Alors, j’ai démasteurisé l’extrait ci-dessous. Word n’a rien signalé. À vous de le soumettre à la révision de votre plus puissant logiciel orthographique. Vous m’en donnerez des nouvelles.

Un veau qu’a bulle air riche père mais de nues anses et laids fassent êtes de son nu ni vert pair sonne elle. Chaque maux hait jus meulé à dais et mots sillons, dais sentis ment, dais cous leurs, dais cent heures, dais sont, dais sous venir, dais vies brassions. Pansez à veaux peaux aiment, veaux chants sont prés fées ré, ô pas rôles khi voues ont marres quais, soi pour vous raz sûres et soi pour vous des mots lire. Lavée ris table commune y cassions hait ta lin terre rieur de soie.

Ça se lit bien, han? Voici l’original provenant de Oui, tout est possible!

Un vocabulaire riche permet de nuancer les facettes de son univers personnel. Chaque mot est jumelé à des émotions, des sentiments, des couleurs, des senteurs, des sons, des souvenirs, des vibrations. Pensez à vos poèmes, vos chansons préférés, aux paroles qui vous ont marqué, soit pour vous rassurer soit pour vous démolir. La véritable communication est à l’intérieur de soi.

Nettement mieux… pour le cœur et  pour les yeux!

Cette démonstration vient appuyer une discussion que j’eus avec un ancien patron. Il ne comprenait pas mon obsession textuelle. Soit que l’orthographe et la grammaire méritent d’être impeccables dans nos publications.

Prenons la construction d’une maison. Vous engagez l’architecte le plus talentueux, l’entrepreneur le plus consciencieux, les ouvriers les plus doués, les matériaux de la plus haute qualité. À deux pas de la conclusion, par manque d’argent, vous confiez la peinture à des étudiants.

Puis, vous allez admirer votre objet d’adoration. Hélas! Pleurs et consternation! Vous ne voyez que l’épouvantable finition. Ayant chèrement payé la leçon, vous appréciez désormais le soin qu’on met à ce qu’on aime. Du début jusqu’à la fin.

D’ici à ce que nous parlions tous l’anglais, je me fais porte-flambeau du français. Que j’honore à ma manière en mémoire de Molière!

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Vous aimez beaucoup? Ou pas du tout? Merci de communiquer votre opinion!

Lisez votre ♥ PENSÉE D’AMOUR ♥ Lundi, mercredi et vendredi sur mon site.

Et merci aussi de partager avec vos amis. Encore? Cliquez sur NOS BOGS.