Rendez-vous magiques

L'amour est dans la magie d'écrireAprès un été avec mon grand amour (l’écriture de mon quatrième livre), comme promis, me voici de retour. Quelle saison remplie de tribulations et de péripéties! Je suppose que la vie ne vous a pas épargnés, vous non plus. Selon la rumeur, elle aurait le vide en horreur. Si vous voulez mon avis, je la crois aussi fortement allergique à toute forme de torpeur. Voilà pourquoi, en ces premiers jours d’automne, vous me retrouvez plus que légèrement transformée par un vent de nouveautés.

Ensemble, revoyons les points forts des trois derniers mois.

Du côté familial, un rendez-vous avec une vieille croyance m’a permis d’effacer une dette que j’ose qualifier de karmique. Grâce à l’appui d’une amie de longue date et d’un ancien conjoint empathique, j’ai équilibré une perception qui me faisait pleurer abondamment depuis mille lunaisons. À elle seule, cette libération valait tout l’été.

Du côté spirituel, un rendez-vous avec le silence et Deepak Chopra à Toronto m’a révélé ce dont je me doutais. Le silence est un immense cadeau de l’existence. Je vous en dirai davantage bientôt… dans un autre rendez-vous!

Du côté professionnel, j’ai senti que le temps était venu de concrétiser un vieux possible que je ne cessais de remettre à plus tard. En l’occurrence, et je suis fière de vous en parler, mes RENDEZ-VOUS MAGIQUES avec Dominique!

Maintenant que tout est en place, je me demande pourquoi je ne l’ai pas fait avant. Typique, vous me direz. Évidemment. C’est toujours ça qu’on affirme, une fois qu’on quitte la procrastination pour pénétrer dans la réalisation.

L’idée est simple. Deux fois par mois, dans deux villes différentes, je reçois un groupe de participants. Ensemble, nous échangeons sur un thème différent à chaque fois. Mon intention est de créer une atmosphère propice à l’interaction. Curieusement, l’un des locaux s’appelle L’Espace M et l’autre appartient à la SODEM. M… comme dans magie!

Et mon grand amour dans tout ça? Eh bien, après avoir soumis mon premier jet de manuscrit à mon éditeur, il en ressort que des retouches majeures s’imposent. Ne dit-on pas qu’écrire c’est réécrire?

Coeur namasteEt de votre côté, quel été venez-vous de passer? Quels défis avez-vous relevés? Quels désirs sont encore en chantier?

Merci d’être à un clavier de me confier ce qui vous anime, vous fait vibrer, vous illumine! Quoi qu’il en soit, confidences ou pas, mes amis, rendez-vous la vie magique!

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

©2004-2014 Dominique Allaire  Tous droits réservés

Publicités

Le corps recteur d’or tôt graphe

Existe-t-il un outil de révision linguistique virtuel aussi performant que l’œil d’un expert? Telle est la question qu’une amie éditrice me posa récemment. En ma qualité de traductrice-réviseure professionnelle, je lui répondis que l’emploi de réviseur en avait encore pour quelques bonnes années de labeur…

Je pressens des sceptiques dans la bogosphère. Alors, j’ai démasteurisé l’extrait ci-dessous. Word n’a rien signalé. À vous de le soumettre à la révision de votre plus puissant logiciel orthographique. Vous m’en donnerez des nouvelles.

Un veau qu’a bulle air riche père mais de nues anses et laids fassent êtes de son nu ni vert pair sonne elle. Chaque maux hait jus meulé à dais et mots sillons, dais sentis ment, dais cous leurs, dais cent heures, dais sont, dais sous venir, dais vies brassions. Pansez à veaux peaux aiment, veaux chants sont prés fées ré, ô pas rôles khi voues ont marres quais, soi pour vous raz sûres et soi pour vous des mots lire. Lavée ris table commune y cassions hait ta lin terre rieur de soie.

Ça se lit bien, han? Voici l’original provenant de Oui, tout est possible!

Un vocabulaire riche permet de nuancer les facettes de son univers personnel. Chaque mot est jumelé à des émotions, des sentiments, des couleurs, des senteurs, des sons, des souvenirs, des vibrations. Pensez à vos poèmes, vos chansons préférés, aux paroles qui vous ont marqué, soit pour vous rassurer soit pour vous démolir. La véritable communication est à l’intérieur de soi.

Nettement mieux… pour le cœur et  pour les yeux!

Cette démonstration vient appuyer une discussion que j’eus avec un ancien patron. Il ne comprenait pas mon obsession textuelle. Soit que l’orthographe et la grammaire méritent d’être impeccables dans nos publications.

Prenons la construction d’une maison. Vous engagez l’architecte le plus talentueux, l’entrepreneur le plus consciencieux, les ouvriers les plus doués, les matériaux de la plus haute qualité. À deux pas de la conclusion, par manque d’argent, vous confiez la peinture à des étudiants.

Puis, vous allez admirer votre objet d’adoration. Hélas! Pleurs et consternation! Vous ne voyez que l’épouvantable finition. Ayant chèrement payé la leçon, vous appréciez désormais le soin qu’on met à ce qu’on aime. Du début jusqu’à la fin.

D’ici à ce que nous parlions tous l’anglais, je me fais porte-flambeau du français. Que j’honore à ma manière en mémoire de Molière!

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Vous aimez beaucoup? Ou pas du tout? Merci de communiquer votre opinion!

Lisez votre ♥ PENSÉE D’AMOUR ♥ Lundi, mercredi et vendredi sur mon site.

Et merci aussi de partager avec vos amis. Encore? Cliquez sur NOS BOGS.