Archives de Tag: amoureux

Je t’aime. Moi non plus.

Chat sourisCette chanson mythique des années soixante illustre à merveille un dilemme typique que nous vivons plus souvent qu’à l’occasion. Aimera-t-on la façon dont nous distribuons notre amour? Appréciera-t-on les formes de notre affection? À l’instar du chaton qui nous offre fièrement sa proie, l’autre saura-il accueillir l’expression unique de nos émois? En guise de réponse, la vie me servit, il y a quelques années, une bouchée qui me parut plutôt énorme à avaler.

C’était lors de l’hospitalisation d’une amie. Pendant deux semaines, j’allais dîner avec elle chaque midi. Je profitais de ce moment béni pour l’interroger et découvrir comment je pouvais l’aider. Un jour, exaspérée par mon insistance, elle me dit : Arrête de me poser toutes ces questions! Ne vois-tu pas combien je souffre? Vraiment, tu ne m’aimes pas!

La bouche m’en devint bée de stupéfaction. Pardon? Moi? Je ne t’aime pas? Ma foi, c’est vraiment n’importe quoi…

Une fois le choc de cette pure invention absorbé, je repris possession de mes esprits. Puis, je pris les mains glacées de mon amie et la regardai tendrement. Avec beaucoup de délicatesse, je lui mentionnai la fabuleuse conversation que nous avions eue dernièrement.

C’était à propos de son immense peine, à l’époque où ses enfants ne voulaient rien savoir de sa passion, la santé naturelle. Elle était tellement triste qu’ils refusent son aide. J’en profitai pour lui rappeler ma souffrance, le jour où je découvris ses soins et ses produits, et combien ils avaient amélioré la qualité de ma vie, surtout avec la fibromyalgie.

Des images dansaient dans ses yeux baignés d’émotions. La leçon tirée de notre récente conversation lui revint en mémoire.

Après un soupir de soulagement, elle déclara : J’avais compris que mes enfants ne voient pas que c’est ma façon à moi de les aimer. En voulant leur donner les meilleurs produits possibles, je veux leur donner en même temps tout mon amour. Si j’insiste autant, c’est parce que je tiens à eux.

Je t'aime gros comme chatJe poursuivis : C’est la même chose pour moi. Si j’insiste tant avec mes tonnes de questions, c’est parce que je désire t’aider à trouver le cadeau qui se cache dans ton fardeau. Je veux être là pour toi, comme tu l’as fait pour moi.

Sereine, elle conclut : Au fond, je comprends que chacun utilise son propre langage pour dire « Je t’aime ».

Émue à mon tour, je l’enveloppai dans mes bras d’amour.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

MERCI! Bonne pige des cartes ICI & MAINTENANT.

©2004-2015 Dominique Allaire  Tous droits réservés

7 Commentaires

Classé dans Bog détente

Ces comptes qu’on joint

Les comptes qu'on jointDe tous les comptes que l’on peut partager à deux, celui qu’on joint avec un partenaire amoureux est souvent à la fois le plus exaltant et le plus périlleux. Examinons les transactions coutumières de cette jonction qu’on appelle communément le couple.

Dans un esprit qui se veut universel, tenons pour acquis que notre définition inclut les combinaisons homme-femme, femme-femme et homme-homme. Bon. Poursuivons.

Au départ de cette aventure, chacun possède son compte personnel de valeurs, de croyances et de talents. Chacun étale fièrement ses actifs, oubliant un instant de mentionner ses passifs.

Un confort s’installe bientôt dans ce libre-échange affectueux, où chacun fait des dépôts et invite l’autre à faire des retraits. Comme si nul ne craignait que sa marge de crédibilité ne lui soit un jour retirée.

Ainsi circulent en liasses autant de billets doux entre les amants.

Puis, les êtres procèdent à une combinaison de leurs avoirs qu’ils espèrent gagnante. Chacun et son autre acceptent de s’investir à parts plus ou moins entières et unissent leurs destins pour créer un compte conjoint.

Tout bascule alors dans une fusion mutuelle d’espoirs et d’opinions. Ce nouveau compte d’amour à deux semble sans fond.

Évidemment, le naturel revendique ses droits. Petit à petit, chacun révèle sa véritable identité. Tandis que l’un surveille ses intérêts, l’autre s’intéresse au solde. Soudain, l’un broie du noir et l’autre voit rouge. Vous devinez la suite?

Ne pouvant plus tolérer les promesses sans provision et autres formes d’insolvabilité, le partenaire déçu à répétition retire sa marge de manœuvre et ferme le compte. C’est la disette d’affection pour le conjoint pris à découvert.

Bienvenue ou pas, la séparation permet certains bilans intéressants.

Comme le fait de réussir à se débrouiller par nous-mêmes, une fois rendus grands. C’est la preuve que nous sommes plus riches que nous le pensions. Nous parvenons même à actualiser nos potentialités et à nous aimer sans compter. Nous avons les moyens de créer notre réalité.

À mesure que nos comptes arrivent à maturité, nous les fusionnons pour former un seul compte d’amour. Ça va de soi… Et nous disons adieu à l’endettement à risque, puisque nous disposons désormais d’un crédit infini.

Ces comptes qu'on joint équilibrés

Nous sommes prêts pour une relation où chacun y trouve son compte.

Voilà le guichet automatique auquel nous avons tous accès… sans nip ni carte en plastique! Entre vous et moi, quel tchique chic!

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

©2004-2014 Dominique Allaire  Tous droits réservés

5 Commentaires

Classé dans Expressions boguantes

Parlons-nous d’amour!

Je t'aime!Nous habitons un monde fabuleux. Que nous l’admettions ou non, une seule chose fait battre nos cœurs. C’est l’amour! Naturellement, nous démontrons notre affection à notre façon… et nous nous attendons aux mêmes démonstrations en retour. En ce jour de la Saint-Valentin, rendons hommage au langage amoureux.

Découvrons comment vous parlez d’amour. Et comment vous dites Je t’aime aux alentours.

Vous avez le verbe doux? Vous distribuez des compliments à la ronde? Vous montrez votre soutien en serrant une épaule, en tendant la main? Vous vous faites un bonheur de donner des câlins? Vous trouvez toujours une bonne occasion pour offrir un cadeau? Vous videz le lave-vaisselle, sortez les ordures, changez la litière de minet, avant qu’on ne vous le demande? Vous adorez les tête-à-tête? Vous êtes un bon public, un bonne oreille, de bon conseil?

Que vous soyez du type chanteur de pomme, gros nounours, père Noël, mère Térésa ou SOS J’écoute, vous vous attendez à ce qu’on vous aime de la même manière que vous aimez les autres.

D’où l’origine des ravins qui se creusent entre les amis et les conjoints…

Parler un seul langage, exprimer notre amour d’une seule façon, nous prive de créer des relations harmonieuses avec la famille, les amis, les collègues et tout notre entourage.

Les ponts de l'amour

Parler d’autre langages d’amour, ça s’apprend! Et c’est ce qui permet de bâtir un pont entre les gens. Ainsi, en reconnaissant la façon dont l’autre aime, nous pouvons lui communiquer notre amour dans sa langue. Et lui expliquer comment nous souhaitons être aimés.

Prenons un exemple. Vous montrez votre amour de manière pulpeuse. Votre bonheur? La toucher, la câliner, l’embrasser à volonté. Et elle? Vos envahissements plurotactiles l’horripilent.

Maintenant, imaginons que l’objet de votre affection soit une adepte de l’éloge et du compliment. Elle vous déclare sans hésiter l’ardeur de ses élans. Vous en demeurez muet de stupéfaction. Et le pire, vous êtes fou d’elle!

Que faire? Explorez son vocabulaire!

Lentement, doucement, apprenez à vous dire. Et vous la verrez vous fondre dans les bras, comme mozzarella sur chaude pizza! Gagnée à votre cause, la charmante voudra goûter d’autres joies que la prose.

Deux oiseaux en coeur

En devenant les interprètes enthousiastes des différents langages amoureux, nous verrons les frontières s’aplanir et nos relations s’épanouir.

À tous les tourtereaux seuls ou en couple…

Que l’amour fasse son nid pour de bon dans le cœur tout chaud de notre vie!

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

Découvrez tous mes services au www.DominiqueAllaire.com.

©2010-2013 Dominique Allaire – Tous droits réservés

8 Commentaires

Classé dans Expressions boguantes