Notre amour…

Notre amourNotre amour nous vire à l’envers et nous vire à l’endroit. Il nous pousse à bout, nous exaspère et nous comble de joie. Il prend plus de formes que l’on peut en imaginer. Aussi imprévisible que la météo, il est de notre cœur le maestro.

De sa baguette, il accorde notre pouls au rythme des nuages et des éclaircies.

Notre amour nous fait perdre la notion du temps. Il éveille nos sens. Amplifie les odeurs. Avive les couleurs. Ajoute un exposant à nos heures. Il raccourcit nos nuits. Nous distrait du travail. Transforme notre sérieux en jeux buissonniers.

Et on l’aime quand même.

Notre amour découvre avec nous les pics et les creux de la vie à deux. Partage nos jours maigres, nos jours gras. Nous rend parent. Saisit nos angoisses. Il goûte à notre buffet émotionnel. Expose nos travers. Nous teste les gonds.

Et il nous aime quand même.

Notre amour nous bave dessus. Ne fait pas ses nuits. Perce des dents. Dit papa et maman. Nous inquiète à l’excès. Nous fait pleurer de fierté. Étire l’élastique de notre patience. Il nous enseigne la vraie nature du détachement. Est un adulte maintenant.

Et on l’aime quand même.

Notre amour a perdu l’attrait du début. Alors qu’un autre nous donne des frissons, il nous comprend. Et tourne la page sereinement. Se crée une nouvelle relation. Gardant avec nous un lien plus virtuel que réel.

Et il nous aime quand même.

Notre amour nous donne la vie. Et la mort en contrepartie. Il nous parle de péché et de pardon. Nous vend une croisière pour l’infini dont personne n’est revenu jusqu’ici. Il fonde tout sur la foi. Enveloppe de mystère son côté lumineux.

Et on l’aime quand même.

Notre amour cache nos secrets dans sa peluche. Jappe ses peurs. Adore les promenades. A le don d’attirer les caresses. Ronronne de bonheur. S’étire les ailes. Fait le beau garçon. Il endure nos humeurs. Tolère nos absences.

Et il nous aime quand même.

Jardin d'amour

Notre amour paraît stérile au printemps. Pourtant, à l’été, il éclate de beauté. S’épanouit. Fleurit. Devient follement fertile. À l’automne, il jaunit. Rougit. Flétrit. Vole au vent. Puis en hiver, se couvre de blanc.

Et on l’aime quand même.

Notre amour prend plus de formes que l’on en peut imaginer. Aussi imprévisible que la météo, il est de notre cœur le maestro.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

©2004-2014 Dominique Allaire  Tous droits réservés

Petit papa Noël…

WestJetMiracleWEB-JPGC’était la nuit avant Noël et les lutins de WestJet concoctaient un miracle. La veille précédant leur vol, les passagers rêvaient de faire un merveilleux voyage. Pendant ce temps, un paquet secret trônait dans la salle des départs. On aura une surprise à Noël!

Sur une grosse boîte enrubannée, un panneau invitait les voyageurs à scanner leur carte d’embarquement. En direct sur un écran vidéo, le père Noël s’adressait d’un ton joyeux aux passants. Il dit au petit garçon qui le dévisageait : Allô! Oh! Oh! Oh! Que veux-tu pour Noël? Une locomotive, d’accord! Et tes parents? Son père répondit qu’il aimerait bien avoir une télé panoramique.

Chacun défilait devant le père Noël en donnant sa commande : des chaussettes et des sous-vêtements pour le monsieur barbu, une tablette androïde pour l’adolescent, un appareil photo pour la maman, un billet d’avion pour la jeune entrepreneure…

Puis, les lutins de Westjet, en poste à l’aéroport de destination, prirent la liste de cadeaux et, à la vitesse de l’éclair, se dépêchèrent de les acheter, les emballer, les étiqueter et les placer sur la rampe de distribution des bagages.

Vous devinez la suite!

Une fois les passagers rassemblés autour du carrousel, le père Noël fit son entrée. Et le tapis se mit en branle. Au lieu d’y trouver leurs valises, les voyageurs ahuris y découvrirent les cadeaux qu’ils avaient demandés. Des chaussettes et des sous-vêtements, une tablette androïde, un appareil photo, un billet d’avion, une télé panoramique…

Vous voyez où je veux en venir?

Cette histoire me touche profondément. Car la vie nous donne ce que nous lui demandons. Et nous demandons à la vie ce que nous sommes capables de recevoir. D’après vous, qu’est-ce que le monsieur barbu aurait demandé, s’il avait su que le père Noël n’avait aucune contrainte budgétaire?

L’abondance est une fontaine inépuisable. Certains s’y désaltèrent avec un dé à coudre, tandis que d’autres s’y approvisionnent avec un camion-citerne. Pourtant, nul ne parviendra jamais à épuiser ce qui est illimité.

Magie de Noël en cadeau

En ce temps de festivités, que diriez-vous de faire un pas concret dans l’obtention de ce qui vous tient à cœur? Oui? Génial!

Allez, osez demander à haute voix ce que vous désirez vraiment, vraiment. Je suis à l’écoute… La vie aussi!

Et si l’audace vous sourit, envoyez-moi votre commande par écrit. J’unirai avec joie mon intention à la vôtre. Qui sait? Votre souhait pourrait être exaucé!

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

©2004-2013 Dominique Allaire  Tous droits réservés

Vive les amis magiques!

Best friendsCette expression unique me vient de mon amie fée. Elle me l’offrit pour décrire le lien magique qui nous unit. Et vous? Avez-vous déjà rêvé d’être aimé tel que vous êtes? Souhaité épancher votre douleur sans peur ni pudeur? Désiré confier vos malheurs à une oreille attentive? Espéré partager vos bonheurs à qui sait vraiment s’en réjouir?

Oui? Alors, c’est un ami magique au grand cœur que vous recherchez!

Pourquoi? Parce qu’il nous aime sans conditions. Il voit nos qualités et nos défauts. Et contre toute attente, il nous aime quand même! Observateur, il connaît nos petits et grands travers. Tout ce qui nous met à l’envers. Et nous jette à terre.

Évidemment, il connaît tout ce qui nous remonte le moral. Parce qu’il se met constamment à notre place, il sait retenir les paroles qui pourraient nous démolir. Et préfère employer celles qui nous font grandir.

Dès qu’on lui adresse un signal de détresse, il apparaît au moment parfait.

Notre ami magique nous offre son écoute, quand nous avons besoin d’une bonne conversation avec nous-mêmes. Témoin idéal du dialogue entre notre cœur et notre mental, il a l’incroyable don de nous poser les fameuses questions qui nous empêchent de tourner en rond. Vous savez, celles qui valent un million!

Bulles, bougies et confettis n’ont pas de secrets pour lui. Friand de bonne table, de confidences et de contes de fées, il nous secoue la baguette pour qu’on fasse arriver ce qui nous fait rêver. Et réussit à nous prouver que tout est possible!

Petit à petit, on prend goût à ce genre d’amis. On développe une certaine accoutumance à cette merveilleuse connivence. On finit par s’habituer au confort d’être soi. Tout simplement. On en vient à chérir ces doux moments d’abandon où l’on est sans masque, sans armure, sans cape de plomb.

Avec son regard lumineux, notre ami magique nous donne envie de rayonner. À le côtoyer, nous nous transformons nous aussi. Nous ouvrons timidement et sûrement notre cœur à la magie. Nous nous surprenons même à en saupoudrer des chapitres entiers de notre vie. Et celle de nos chéris…

Tu as le pouvoir en toi Magicien d'OzVous qui me lisez, vous êtes l’ami magique d’au moins une personne en ce moment… c’est certain! Il est plus que temps de vous reconnaître aujourd’hui.

Et de savoir que vous avez le pouvoir que vous percevez chez autrui. Ensemble célébrons la merveille de ce moment divin!

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

©2004-2013 Dominique Allaire  Tous droits réservés

En octobre, célébrons la magie!

La forêt enchantée_DiscurrereN’est-ce pas le mois idéal pour célébrer les mystères qui échappent à notre vision? N’est-ce pas l’occasion par excellence d’honorer notre divine essence? La magie dont je veux parler est cette éclaircie qui apparaît dans la forêt enchantée de nos pensées. C’est l’indéfectible clarté qui nous guide dans la manifestation de notre réalité.

Tant de fois, je me suis fait arriver des choses auxquelles je tenais ardemment. Sans trop comprendre comment je m’y étais prise. De façon aléatoire. Parfois même à mes dépens. Et vous, combien de fois l’avez-vous vécu… pareillement?

Prenons l’époque où l’on me transféra dans une section au centre-ville. Locaux miteux. Système d’aération défectueux. Plafonds tombant en miettes. Tapis sentant le moisi. Doigts congelés tapant sur le clavier. Un vrai manoir hanté!

Exaspérée, je demandai de revenir à mon ancienne équipe. Après plusieurs semaines d’attente, je vérifiai auprès de mon superviseur. Il m’assura que mon dossier avançait. Un autre mois passa…. sans résultat!

La gravité de la situation me gardait captive comme un satellite géostationnaire.

Mon patron consentit enfin à ce que je rencontre le directeur. Je lui présentai ma demande de mutation en expliquant dix solides raisons qui la justifiaient. Il les démolit une par une avec la rigueur d’un gestionnaire préoccupé par ses objectifs de rendement.

Rien n’active autant la vaillance qu’une bonne dose de désespérance!

Calmement, je lui dis : Vous avez renversé mes raisons rationnelles. Maintenant, je vais vous présenter mes raisons irrationnelles. Je suis malheureuse. J’ai froid. J’en perds le goût de travailler. Si je comprends bien, vous voulez que j’entre au bureau, chaque matin, le cœur gros?

Devant la justesse de mon propos, le directeur s’exclama : Absolument pas!

Il s’empara du formulaire et le signa. Le lundi d’après, j’occupais poste et locaux parfaits. Je pris soin de remercier l’élan intérieur qui me fit dire les mots qu’il fallait pour obtenir l’assentiment de mon patron, malgré son opposition.

Papillon qui nous relie à l'illimité

C’est pure magie de donner le micro à la voix de nos envies… que trop souvent on oublie. C’est chose naturelle d’exprimer tout haut et à bon entendeur… ce qui nous tient vraiment à cœur. Chaque rêve manifesté est un papillon qui nous relie à l’illimité.

En octobre, et toute l’année si l’aventure nous sourit, écoutons l’appel de notre fantaisie. Libérons les ailes de notre magie. Et transformons nos désirs en réalité avec l’appui de notre plus puissante alliée… la vie!

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

©2004-2013 Dominique Allaire  Tous droits réservés

Les ailes de mon coeur

Mon ange et moiEt s’il existait une dimension au-delà de vos sens humains? Et si vous étiez accompagné d’un ange gardien? Et s’il avait un prénom parfaitement aligné à votre destin? Ça vous rassurerait peut-être, hein?

C’était au bureau. Une amie originale me suggéra cette façon de découvrir le prénom de mon ange gardien. Le soir avant de t’endormir, demande-lui de te révéler son prénom le lendemain. Ainsi, le premier prénom que tu entendras au cours de la journée et qui finira par el ou elle sera son prénom officiel. D’accoeur!

Le soir-même, je présentai ma requête. J’avais ma petite idée sur le prénom qu’il devait avoir : Michel. Pourquoi? Parce que je m’appelle Dominique Michelle Allaire. Et que ça serait parfait! La belle affaire…

Le lendemain matin, j’allumai la radio, écoutant attentivement tous les prénoms. Rien. Arrivée au bureau, deux notes de service m’attendaient. Sur la liste de diffusion, un prénom au-dessus du mien : Danielle. Zut! Sur la seconde liste, même chose. Re-zut!

Avant-midi. Une nouvelle employée m’interpella : Danielle, peux-tu m’aider? Offusquée pour les raisons que vous connaissez, je me fis tout de même serviable. Au lunch, je rejoignis un groupe de collègues. Un ami me confia qu’il pensait justement à moi. Il lisait un livre en anglais. Connais-tu l’auteure? Danielle Steele. Ah! non, pas ce prénom!

Après-midi. Je sortais de l’ascenseur. Un ami y monta. Il avait rendez-vous avec un certain Daniel. Déçue, je regardai les portes se refermer sur mon entêtement.

Déjà au lit. Déterminée, je lançai un ultimatum à mon ange gardien. En fait, je lui donnais une dernière chance de s’appeler Michel. À mon réveil, j’allumai la radio. Quelle joie! Ma chanson préférée : Joué d’avance.

Prévenez les anges Daniel Seff

Ne connaissant pas l’auteur, je tendis l’oreille. L’annonceur dit assurément pour me narguer : C’était le tout récent succès de Daniel Seff, extrait de son album : Prévenez les anges! Oui, oui, je sais…

Comment nier l’évidence? C’est officiel! Mon ange gardien s’appelle Daniel.

Derrière le volant, en route pour le bureau, je revis toutes ces fois où l’on m’avait appelée Danielle. Et je saisis la pertinence de ce lapsus récurrent. Daniel. Quand quelqu’un m’appelle Danielle, c’est son ange gardien qui dit bonjour au mien.

Petit matin magique

Les yeux embués d’émotion et la peau couverte de frissons, je roulais dans les brumes du petit matin, pendant que le brouillard de ma résistance se dissipait enfin.

Mon cœur avait des ailes. Merci Daniel!

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

©2004-2013 Dominique Allaire  Tous droits réservés

La séduction de l’esprit

Méditation du matin Terrasse du Fairmont Whistler Dominique AllaireLa physique quantique est en train de démontrer ce que la sagesse ancienne sait depuis des milliers d’années. Le manifesté et le non-manifesté sont les deux côtés d’une même réalité. À chaque particule de matière correspond son onde de lumière. Il en va de même pour vous et moi. Un jour pas si lointain, je découvrais l’existence de mon ange gardien Daniel. Récemment, j’apprenais qu’il est de la famille d’Anaël, l’archange de mon amie fée.

Voilà sûrement pourquoi j’acceptais, en juillet dernier, de suivre avec elle l’atelier de Deepak Chopra, Seduction of Spirit.

Jeudi matin. Terrasse. Méditation de groupe. Le visage d’un homme à l’œil gauche blanc traversa mes pensées. Serait-ce Socrate? Dodo, reviens à ton mantra!

Jeudi midi. Salle de conférence. J’étais assise sur un siège par terre, au centre de la dernière rangée donnant sur l’allée principale. L’animatrice annonça qu’elle conclurait avec la vidéo Stand by me.

Dès les premières notes, je sentis soudain un doigt m’écraser le milieu du dos. Surprise, je me retournai aussitôt. Personne! Ni à gauche, ni à droite. Ni sur les chaises, ni dans l’allée. Personne! Tous regardaient l’écran.

Matin béni Dominique AllaireMa doudou rouge fut incapable de prévenir la vague de frissons qui me parcourut le corps. Une vision m’ébranla davantage. En levant les yeux vers l’écran, je vis le visage d’un homme avec l’œil gauche blanc… comme dans ma méditation!!! Un raz-de-marée d’émotions me noua la gorge… parce que je reconnaissais enfin l’auteur de tous ces signes. Daniel!

En un éclair, des centaines d’images défilèrent dans ma tête. Je revis toutes les fois où je croyais qu’on m’avait touchée et que personne n’était là. Ces retrouvailles déclenchèrent une débâcle de larmes.

Soudain, à travers mes sanglots, je sentis deux bras m’envelopper comme des ailes de bonté. C’était mon amie! Mille pétales de joie se mirent à pleuvoir sur nous.

Calmée, je lui racontai tout. Christine m’expliqua ensuite qu’elle ignorait où j’étais dans la foule de 404 participants. Lorsque la chanson commença, elle se rendit dans l’allée comme téléguidée par une main invisible. Obéissant à cet élan, elle se mit à danser. Puis, elle avança jusqu’à ce qu’elle me voie. Et elle se pencha pour me donner un câlin.

Mon coeur et moiQu’on l’appelle notre ange gardien, notre moi non manifesté ou notre âme, l’esprit est notre côté éternel et infini.

C’est notre cœur, mes amis.

Quand il nous tend la main, savons-nous lui tendre la nôtre, nous aussi?

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

©2004-2013 Dominique Allaire – Tous droits réservés

Sous mon parapluie

Sous mon parapluieQuand il pleut à pleins cieux. Quand le temps gris s’abat sur ma vie. Quand la grisaille me serre les entrailles. Je me recroqueville et trouve abri dans le seul endroit où je sais que la lumière luit et toujours luira. Là où crépite mon feu de joie à moi. Tout chaud, tout petit, sous mon parapluie.

Au centre de mon âme brille une flamme.

Quelle séduisante tentation pour orages en quête d’extinction! Je connais ces nuages. Certains s’élèvent de proches angoisses. D’autres viennent de lointaines paroisses. Et déchargent leurs gouttes d’amertume sur mes peines posthumes.

Leur froideur solitaire recherche désespérément une chaleureuse partenaire. Désolée, seuls pleureurs! Sous mon parapluie, il fait soleil à toute heure.

Eh oui! Le jour et la nuit y sont amis. Le temps s’y conjugue au présent. La fantaisie est ma monnaie d’échange. Je m’y sens libre de parler aux anges. D’échafauder des rêves fabuleux. De rédiger des scénarios merveilleux.

Sous mon parapluie multicoloreSous mon parapluie, tous les possibles sont permis. Je me permets de croire qu’il n’y a plus de limites. Je me donne la permission d’envoyer le moindre tracas en orbite. Que de moments délicieux dans ce havre béni des dieux!

Je m’y amuse à remasteriser mon existence. À mettre à jour mes dernières prises de conscience. Et à savourer le luxe grandiose de cette langoureuse pause. Ailleurs, le tourbillon des obligations chambarde le quotidien de mon prochain.

Sous mon parapluie, plus rien ne tient.

Ni même les défis que je m’impose. Ni même les attentes que je nourris. Ni même les résultats que je souhaite. Plus rien que le constat de n’être là que pour moi.

Mes peurs s’évaporent comme flocons joyeux au soleil radieux. Mes regrets perdent la mémoire. Mes angoisses changent de vocation. Mes idées noires vivent une mutation. Mon univers tout entier ressemble à une île enchantée.

Sous mon parapluie, la lumière inonde de chaleur chaque contour de mon cœur.

Parapluie rouge

N’est-ce pas privilège unique de pouvoir ouvrir tout grand cet outil magique? Vous en avez un, vous aussi. C’est votre meilleur ami. Celui qui reconnaît votre beauté. Celui qui vous apprécie dans votre totalité. Il est à votre portée.

Vous y êtes déjà? Ô joie! Vous voulez y penser? Tout est parfait, vous le savez…

Sous notre parapluie, une présence d’une infinie bonté nous attend depuis le début de l’éternité.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

©2004-2013 Dominique Allaire – Tous droits réservés