Grand Galop et Petit Trot

Grand Galop et Petit TrotL’entendez-vous piaffer dans son enclos? Non? Peut-être qu’en vous le présentant, vous reconnaîtrez ses agissements. C’est une bête fougueuse. Un véritable champion. S’il vous permet de l’enfourcher, il exécutera d’époustouflantes cabrioles. Mais attention! D’un autre bond, il vous fera mordre la poussière. Ce cheval fringant, je l’appelle mon Grand Galop.

Une distraction de ma part et il s’empare de mes pensées. Mon Grand Galop se met du coup à paniquer. C’est automatique, je dirais même, hippique! Il prend le mors aux dents. S’emballe comme un dément. Et court dans tous les sens.

Vous avez deviné qui je vous décris?

C’est ma tête! Mon mental est un animal sauvage. Ses cavalcades font de moi une experte. À force de tomber du haut de mes grands chevaux, j’ai compris que mon destrier a besoin d’être apprivoisé. Lui qui se pense cavalier.

Laissons-lui cette illusion. Ça le détend de croire qu’il a raison.

Mon Grand Galop adore montrer de quoi il est capable. Courses et compétitions alimentent son ambition. Pourtant, s’il veut aller au bout de ses capacités, il est assez brillant pour admettre la valeur d’un bon entraîneur.

Ce cavalier chevronné, je l’appelle mon Petit Trot.

Pour lui, rien ne presse. Tout se déroule naturellement. Mon Petit Trot tient d’une main de maître la bride de mes perceptions. Et suit spontanément son intuition. Il trotte d’un pas léger pour la seule joie d’exister.

Le voyez-vous venir avec ses beaux sabots?

C’est mon cœur! Imaginez la somme d’attention requise pour que mon cheval farouche se laisse guider par mon fidèle chevalier. Pour que ma tête mette ses talents au service de mon cœur conscient. J’apprends petit à petit à distinguer qui tient les rênes. Et à les rendre à mon cœur, quand c’est ma tête qui mène.

L’équitation et la méditation seraient-elles des sœurs jumelles?

Prenons cette fois où l’on me demanda : Ne trouves-tu pas que tu es trop intense? Trop originale? Ne crains-tu pas de faire peur aux gens? Soudain, je sentis mon Grand Galop s’agiter. Dois-je m’offusquer? Me fâcher? M’enfuir?

Petit Trot 2Puis, je sentis mon Petit Trot lui flatter la crinière pour le rassurer. Calmée, je répondis : J’assume ma nature intense et originale. On est comme on naît. Et transformer mes peurs en confiance demeure ma spécialité! Un échange de sourires mit fin aux questions.

La tête est un cheval rêvant d’amour et le cœur est un cavalier sachant aimer.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 www.DominiqueAllaire.com  www.penseesDAmour.net

©2004-2014 Dominique Allaire  Tous droits réservés